Modifié le 27 mai 2019 à 19:26

Fiat Chrysler propose une fusion à parité au groupe Renault

Fiat-Chrysler propose un mariage à Renault.
Fiat-Chrysler propose un mariage à Renault. 12h45 / 1 min. / le 27 mai 2019
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annoncé lundi avoir proposé une fusion à parité au groupe Renault, transaction qui donnerait naissance au troisième constructeur automobile mondial avec des ventes annuelles de 8,7 millions de véhicules.

Dans un communiqué, le groupe italo-américain précise que la future entité sera détenue à 50% par ses actionnaires à 50% par ceux du groupe Renault, ajoutant que la nouvelle structure serait dotée d'une gouvernance équilibrée et que la majorité des membres de son conseil serait indépendante.

FCA, qui indique avoir transmis au conseil de Renault une lettre non engageante proposant le rapprochement, estime que la fusion n'entraînera aucune fermeture d'usine et que les synergies liées à l'opération seront supérieures à cinq milliards d'euros par an, en plus des synergies actuelles de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

>> Lire aussi: Renault et Fiat Chrysler s'apprêtent à annoncer un projet d'alliance

Le conseil d'administration de Renault dit son "intérêt"

Le conseil d'administration du groupe Renault a exprimé son "intérêt" pour le projet de fusion entre égaux proposé par l'italo-américain Fiat, a annoncé le constructeur français dans un communiqué.

"Après avoir revu attentivement les termes de cette proposition amicale, le conseil d'administration de Renault a décidé d'étudier avec intérêt l'opportunité d'un tel rapprochement, confortant l'empreinte industrielle du Groupe Renault et générateur de valeur additionnelle pour l'Alliance" avec Nissan et Mitsubishi, a déclaré le groupe au losange.

ebz avec les agences

>> Ecouter aussi le sujet du 12h30:

Pendant que Renault réfléchit, Fiat Chrysler retire son offre de fusion.
Loïc Venance/Marco Bertorello - AFP
Le 12h30 - Publié le 27 mai 2019

Publié le 27 mai 2019 à 08:06 - Modifié le 27 mai 2019 à 19:26