Publié le 24 mai 2019 à 08:04

Les caisses de pension s'opposent à un investissement durable obligatoire

Le parc éolien du Mont-Crosin. (Image d'illustration)
L'investissement durable ne doit pas être imposé aux caisses de pension, selon les instituts de prévoyance La Matinale / 1 min. / à 09:04
Les principes de l'investissement durable ne doivent pas être imposés aux caisses de pension suisses. Les institutions de prévoyance veulent inclure l'urgence climatique ou la responsabilité sociale dans leur politique de placement, mais à leur guise.

On sent qu'il y a une prise de conscience dans nos organes paritaires, ceux qui gèrent les fonds de pension" indique Jean-Rémy Roulet, président de l'Association suisse des institutions de prévoyance (Asip).

Il affirme toutefois que les contraintes, soit l'exclusion de certains types d'investissements, desserviraient la cause qu'elles défendent. "On travaille mieux avec des gens convaincus qu'avec des personnes forcées", argumente François Puricelli, président du Groupement des institutions de prévoyance.

Garantir les rentes

Les institutions de prévoyance vont quoi qu'il arrive intégrer de plus en plus l'investissement durable dans leur portefeuille, car le rendement qu'il génère est prouvé. "Par le passé, ceux qui faisaient du placement vert étaient un peu les Pestalozzi de l'étape. Ils se donnaient bonne conscience", souligne Jean-Rémy Roulet.

Ce dernier rappelle néanmoins que le défi majeur des caisses de pension ne réside pas dans le climat ou la responsabilité sociale. "Le problème du vieillissement de la population dans un contexte de taux bas est prioritaire. L'image des caisses de pension sera mauvaise si on n'arrive pas à garantir les rentes."

ats/pym

Publié le 24 mai 2019 à 08:04