Publié

La consommation de lait par habitant continue de diminuer en Suisse

La consommation de lait diminue en Suisse. [Lukas Schulze - Keystone]
La consommation de lait par habitant en Suisse a diminué de 30% ces quinze dernières années / Le 12h30 / 1 min. / le 21 mai 2019
La consommation de lait par habitant ne cesse de diminuer en Suisse, en passant de près de 70 kilos par personne au début des années 2000 à un peu plus de 50 kilos aujourd'hui. Une baisse qui s'explique par de nouvelles habitudes de consommation.

Le lait liquide, qu'il soit vendu en brique ou en bouteille, n'est pas un marché très florissant en Suisse. La raison de cette désaffection des consommateurs? La montée des idées anti-lait prônées notamment par les défenseurs du bien-être animal. Mais pas seulement: pour Daniel Koller, responsable romand de la Fédération des producteurs suisses de lait, les consommateurs ont surtout changé leurs habitudes.

"A l'origine, on buvait beaucoup de lait au petit-déjeuner. Avec l'évolution des modes de consommation, on déjeune de moins en moins à la maison, on a moins le temps. Mais cette baisse de consommation est compensée par d'autres formes de produits laitiers", signale-t-il.

Baisse compensée

La consommation totale de lait n'a en effet pas vraiment changé en quinze ans. La baisse est compensée par la consommation de produits issus du lait comme les fromages, les yogourts et surtout les boissons lactées aromatisées, vendues plus chères. Le producteur, au final, n'est donc pas lésé.

"Ce qui est important, c'est d'avoir un marché équilibré. Là, on arrive à développer d'autres marchés donc ça soutient le prix du lait pour le producteur", explique Daniel Koller.

Les Suisses restent des grands amateurs de produits laitiers. Ils arrivent aujourd'hui encore dans le top 5 des plus gros consommateurs dans le monde.

Cynthia Racine/gma

Publié