Modifié le 20 mai 2019 à 17:46

Toujours plus de femmes dans les conseils d'administration suisses

Nayla Hayek, présidente du conseil d'administration de Swatch Group.
Toujours plus de femmes dans les conseils d'administration suisses Le 12h30 / 1 min. / le 20 mai 2019
La part des femmes siégeant aux conseils d'administration des entreprises suisses a augmenté ces dernières années pour atteindre environ un quart, mais seulement une occupe le poste de présidente dans les firmes cotées au SMI.

Au sein des 20 entreprises cotées à l'indice vedette de la Bourse suisse (SMI), 55 postes sur 206 dans les conseils d'administration sont occupés par des femmes, selon une étude publiée lundi par le cabinet de recrutement Russell Reynolds Associates. Leur part est passée en deux ans de 21% à 27%, a précisé l'auteur de l'étude qui a passé au crible 18 assemblées générales tenues cette année.

Les différences sont cependant élevées. Alors que neuf sociétés du SMI ont dépassé une part de 30% - notamment Zurich Insurance avec 45% et Swatch avec 40% - d'autres sont moins égalitaires. SGS (10%) et Sika (13%) ne comptent ainsi qu'une administratrice.

Variation selon les secteurs

Certains secteurs sont plus en avance que d'autres, notamment celui des technologies, avec une part de 33%, les services financiers et l'industrie (25%), ainsi que les services aux professionnels (22%).

Ce pourcentage est néanmoins inférieur à d'autres pays comme l'Allemagne, où il atteint 30% au sein des conseils de surveillance des sociétés du Dax 30. Une loi a cependant obligé les entreprises allemandes à adapter la composition de leurs organes de surveillance, a précisé Russell Reynolds Associates.

Une présidente

Très peu de femmes au sein des entreprises cotées au SMI occupent le poste de présidente du conseil d’administration.

Il n'y a même qu'une seule femme qui occupe actuellement ce poste en Suisse. Il s'agit de Nayla Hayek, soeur de Nick Hayek, présidente du conseil d'administration de Swatch Group.

ats/jfe

Publié le 20 mai 2019 à 13:50 - Modifié le 20 mai 2019 à 17:46