Modifié le 28 juin 2010 à 10:49

Neuchâtel: Zenith et Metalor frappés par la crise

La grande marque horlogère Zenith n'est de loin pas épargnée par la crise.
La grande marque horlogère Zenith n'est de loin pas épargnée par la crise. [Keystone]
En l'espace de quelques heures, deux entreprises ont annoncé plusieurs dizaines de licenciements dans le canton de Neuchâtel. Au total, près de 120 employés de Zenith et de Metalor devraient perdre leur emploi.

L'horloger Zenith au Locle se séparera de 70 de ses 225
employés, soit près de 30% de son effectif, a confirmé mardi le
groupe loclois au bureau régional de la TSR et à celui de la RSR.
Le groupe avait déjà licencié une vingtaine de collaborateurs en
début d'année pour faire face à la crise, qui touche désormais de
plein fouet le monde horloger.





Cela n'a de toute évidence pas suffi. La chute continuelle des
ventes a obligé l'entreprise à adopter un nouveau plan de
restructuration. Le personnel de l'entreprise a été informé lundi
de cette nouvelle vague de licenciements.





Contacté vendredi dernier, le nouveau directeur du groupe
affirmait pourtant que "rien n'allait se passer durant les
prochains mois".

Metalor subit la crise du marché horloger

A Neuchâtel, c'est aussi le très net repli du marché horloger et
bijoutier, ainsi que les perspectives d'avenir moroses qui "rendent
nécessaire une nouvelle adaptation des capacités", indique Metalor
dans un communiqué qu'il avait transmis à

.





Metalor a annoncé une cinquantaine de licenciements sur les 457
que compte l'entreprise. Les suppressions de postes seront opérées
dans les divisions horlogerie et bijouterie du groupe. Elles
toucheront exclusivement le personnel des usines neuchâteloises, a
confirmé mardi matin Nawal Aït-Hocine, porte-parole de
l'entreprise.





Des discussions sont en cours avec les syndicats et la commission
du personnel pour élaborer un plan social en faveur des personnes
licenciées. Metalor s'était déjà séparé d'une vingtaine de
collaborateurs en février dernier.





Actif dans le domaine des métaux précieux et des matériaux
sophistiqués, Metalor a son siège social à Neuchâtel. Via ses
filiales, le groupe est représenté dans 15 pays sur trois
continents.





cp/bri

Publié le 08 septembre 2009 à 12:26 - Modifié le 28 juin 2010 à 10:49