Modifié le 03 avril 2019 à 18:56

Pas de "retraite-chapeau" pour l'ancien PDG de Renault Carlos Ghosn

Carlos Ghosn ne touchera finalement pas de "retraite-chapeau".
Pas de retraite-chapeau pour l'ex-PDG de Renault, Carlos Ghosn Le Journal horaire / 28 sec. / le 03 avril 2019
Le conseil d'administration de Renault supprime la retraite de Carlos Ghosn, qui se monte à 770'000 euros, et il va recommander aux actionnaires de rejeter la partie en numéraire du salaire variable pour 2018 du désormais ex-PDG, soit 224'000 euros.

La mission de vérification de la direction de l'éthique de Renault explique avoir mis en lumière des pratiques contestables et dissimulées de la part de Carlos Ghosn.

"Des dépenses engagées par l'ancien Président-Directeur Général sont sources de questionnements, (...) notamment dans la gestion des conflits d'intérêts et la protection des actifs du groupe", ont communiqué les administrateurs de Renault, réunis mercredi.

Versements "suspects"

Le conseil a également confirmé avoir porté à la connaissance de la justice française des éléments d'alerte relatifs à des versements effectués au profit de l'un des distributeurs de Renault au Moyen-Orient.

Il a de plus indiqué que l'audit conjoint sur l'entité néerlandaise Renault-Nissan avait fait apparaître des dépenses susceptibles d'atteindre plusieurs millions d'euros depuis 2010 et soulevant "de sérieux questionnements quant à leur conformité à l'intérêt social" de l'entité.

reuters/pym

Publié le 03 avril 2019 à 18:27 - Modifié le 03 avril 2019 à 18:56