Modifié le 26 mars 2019 à 06:27

Commande chinoise de 300 Airbus alors que Xi Jinping est en France

Le président Macron a reçu son homologue chinois à l'Elysée pour négocier des accords commerciaux.
Gros contrat pour Airbus avec la Chine conclu à Paris en présence d'Emmanuel Macron et Xi Jinping Le Journal horaire / 24 sec. / le 26 mars 2019
La rencontre entre le président chinois Xi Jinping et Emmanuel Macron lundi a donné lieu à une commande chinoise de 290 Airbus A320 et 10 A350, qui représente plus de 35 milliards de dollars au prix catalogue. D'autres accords ont été signés.

La "tournée" européenne de Xi Jinping pour promouvoir le pharaonique projet d'infrastructures des "nouvelles routes de la soie" a mené à la conclusion de plusieurs contrats: ce week-end à Rome, les accords conclus pour les entreprises italiennes ont atteint une valeur de 2,5 milliards d'euros.

Outre une immense commande de 300 avions, d'autres partenariats entre la France et la Chine ont été signés pour une dizaine de milliards d'euros. Ils portent sur la construction d'un champ d'éoliennes en mer par EDF et un partenaire chinois, ou l'achat par la compagnie maritime CMA-CGM de 10 porte-conteneurs construits en Chine pour 1,2 milliard d'euros.

"Le respect des pays traversés"

Le président français a aussi annoncé que la France et la Chine allaient coopérer sur une liste de projets concrets d'investissements dans les pays traversés par le projet d'infrastructures des nouvelles routes de la soie. Cette coopération se fera "dans le respect des pays traversés", a-t-il insisté. Xi Jinping a précisé que "trois listes de projets pilotes" avaient été définis.

Des coopérations dans la lutte contre le réchauffement climatique sont prévues. Paris et Pékin travailleront ensemble aussi dans le domaine spatial, notamment dans l'exploration de la Lune. Mais aussi dans le domaine culturel avec l'ouverture prévue en novembre d'un centre Beaubourg à Shanghai.

ats/ani

Publié le 26 mars 2019 à 02:09 - Modifié le 26 mars 2019 à 06:27