Modifié le 18 mars 2019 à 09:52

Les Etats-Unis ont invité la Suisse à faire preuve de prudence avec Huawei

Le siège de Huawei à Plano au Texas.
Les Etats-Unis appellent la Suisse à la prudence face à Huawei et son réseau 5G La Matinale / 1 min. / le 18 mars 2019
Les Etats-Unis sont intervenus auprès de la Confédération pour ce qui concerne la construction du réseau de téléphonie mobile ultra-rapide 5G, pour lui demander de faire preuve de prudence avec le groupe chinois Huawei.

Selon l'ambassade américaine à Berne, cette intervention auprès des autorités suisses se veut une démarche de routine auprès des pays "alliés et amis". Washington craint en effet que Huawei puisse être contraint par le gouvernement chinois à collaborer à des activités d'espionnage. L'entreprise chinoise, elle, réfute ces reproches.

En Suisse, tant Swisscom que Sunrise ont indiqué n'avoir aucun indice allant dans ce sens et ils entendent s'en tenir à Huawei comme fournisseur de divers composants.

Le Conseil fédéral n'entend pas intervenir

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) évoque quant à lui un simple "échange de vues" diplomatique. Il précise que le Conseil fédéral est conscient de la situation et que les départements concernés suivront cette problématique avec attention.

Le DFAE ajoute qu'il est toutefois de la responsabilité des entreprises d'assurer la sécurité de leurs infrastructures. Le gouvernement estime toujours que l'Etat n'a pas à intervenir, alors que la liste des pays qui bannissent ou enquêtent sur le géant chinois s’allonge.

Le Parlement s'est montré davantage préoccupé jusqu'ici. Sa commission de politique de sécurité doit évaluer début avril les risques liés à la protection de nos données.

Marie Giovanola/boi

Publié le 18 mars 2019 à 09:37 - Modifié le 18 mars 2019 à 09:52