Publié le 13 mars 2019 à 21:53

La société suisse Metalor soupçonnée d'achats d'or illégal au Pérou

Metalor est soupçonnée par les autorités péruviennes d'acheter de l'or extrait dans des conditions illégales.
Metalor est soupçonnée par les autorités péruviennes d'acheter de l'or extrait dans des conditions illégales. 19h30 / 1 min. / le 13 mars 2019
Metalor est soupçonnée par les autorités péruviennes d'acheter de l'or extrait dans des conditions illégales. Les ONG dénoncent depuis des années les affaires de la société neuchâteloise avec le Pérou. Elle se défend, mais y a stoppé ses achats d'or.

L'émission Rundschau de la SRF s'est penchée sur les affaires de la société péruvienne Minersur. L'an dernier, les douanes péruviennes ont saisi 91 kilos d'or de Minersur destiné au raffineur suisse Metalor, dont une quarantaine de kilos sont d'origine douteuses selon les autorités. Le patron de Minersur s'est défendu en soulignant que sa société est depuis 20 ans dans le commerce de l'or: "Nous avons toujours respecté la loi... sinon nous n'existerions plus", souligne-t-il.

Le procureur péruvien en charge de l'enquête sur cette mine a toutefois relevé des soupçons de blanchiment d'argent et de formation d'une organisation criminelle.

Ces soupçons n'étonnent pas l'ONG "Société pour les peuples menacés" qui dénonce depuis des années les affaires de Metalor avec le Pérou.

Pas d'or illégal pour Metalor

Interpellé par la Rundschau, Metalor a tenu à défendre son fournisseur péruvien: "Nous sommes certains que Minersur n'est pas une organisation criminelle. Et nous sommes convaincus que la société n’a pas d’or illégal (...) Au contraire: nous sommes sûrs que Minersur s’est conformé à toutes les exigences légales."

Depuis l'an dernier, Metalor a toutefois stoppé ses achats d'or au Pérou. La justice continue d'enquêter sur les origines de l'or destiné à la Suisse. Le Pérou est le sixième plus gros exportateur d'or au monde. Près de 70% de l'or mondial est raffiné en Suisse.

Georg Humbel, Hildegard Willer, Nicolas Rossé/ebz

Publié le 13 mars 2019 à 21:53