Modifié le 05 février 2019 à 20:39

Mouvement national lancé en faveur d'une économie circulaire en Suisse

La Vaudoise Jacqueline de Quattro, notamment, a participé au lancement du mouvement à Bâle.
L'économie circulaire en Suisse: un nouveau débouché pour les grandes entreprises ? Forum / 2 min. / le 05 février 2019
Lancé mardi à Bâle, le mouvement "Circular Economy Switzerland" veut poser les fondements d'une économie circulaire en Suisse. C'est le début d'une forme de coordination en matière de développement durable.

Représentants politiques, de l'économie, des ONG ou encore de start-ups étaient réunis à cette occasion. Au total, huit organisations lancent ce mouvement à l'échelle suisse. On trouve parmi elles le Swiss Economic Forum (plateforme qui réunit des chefs d’entreprises et décideurs du pays) ou Impact Hub (réseau qui a développé des incubateurs ou espaces de travail partagés à travers le monde et en Suisse aussi.)

Ces acteurs veulent accélérer la mise en place d'une économie circulaire en Suisse et en faire aussi un thème politique central. Une seconde manifestation du mouvement aura lieu à la fin du mois d'août prochain à Lausanne et la conseillère d'Etat vaudoise en charge du Territoire et de l'Environnement Jacqueline de Quattro faisait du reste partie des intervenants à Bâle.

Financement par des fondations

Le soutien financier provient du fonds de subvention Engagement du groupe Migros. Ainsi que de la fondation pour la nature MAVA présidée par André Hofmann (vice-président du géant pharmaceutique bâlois Roche.) Plusieurs centaines de milliers de francs seront injectés sur plusieurs années.

>> Ecouter le débat entre deux participants à la journée, la conseillère nationale Adèle Thorens (Verts/VD) et Jacky Gillmann (entreprise Losinger) dans Forum:

Débat entre Adèle Thorens et Jacky Gillmann sur l'économie circulaire en Suisse.
Keystone
Forum - Publié le 05 février 2019

Romain Bardet/oang

Publié le 05 février 2019 à 18:36 - Modifié le 05 février 2019 à 20:39

Une vision à l'opposé de l'économie traditionnelle

Au coeur de ce mouvement, l'économie circulaire est un concept dont on parle depuis près de trente ans. Mais il n'a véritablement pris de l'ampleur que récemment, face à l'urgence climatique, l'accumulation des déchets et surtout la prise de conscience que les ressources terrestres ne sont pas illimitées.

Cette vision s'oppose à l'économie linéaire traditionnelle: extraction, production, consommation, élimination. L'économie circulaire est un modèle dit "cradle to cradle" (du berceau au berceau.) Son idéal est un cycle infini où les ressources ne se perdent plus.

Mais il ne s'agit pas uniquement de recyclage. L'économie circulaire ne fait de sens que si elle est intégrée à chaque étape. Dès la création d'un produit ou d'un matériau, par exemple, celui-ci doit être pensé pour être réparable et réutilisable.

Aujourd'hui les objets sont conçus pour une durée de vie limitée afin que les consommateurs le remplacent. Avec des systèmes de location par exemple, les industriels pourraient repenser leur modèle d'affaire.