Modifié le 12 janvier 2019 à 14:46

Hausse de 23% des nouvelles voitures à propulsion alternative en Suisse

Station de recharge électrique sur l'espace public à Genève.
Les constructeurs automobiles investissent dans les propulsions alternatives Le Journal horaire / 1 min. / le 12 janvier 2019
Avec 21'591 immatriculations en 2018, le nombre de voitures de tourisme neuves avec propulsion alternative - électrique, hybride, hydrogène notamment - a connu une progression de 23% en un an.

Malgré une baisse de 4,6 % de l'ensemble du marché l'an dernier, tous les types de propulsions alternatives ont enregistré une progression.

La part du marché des voitures électriques, hybrides, à hydrogène et GNC se montait à 7,2 %, selon les chiffres communiqués vendredi par Auto-Suisse, l'association suisse des importateurs de voitures.

Objectif de 10% d'électrique

Près de la moitié des véhicules alternatifs immatriculés étaient des voitures électriques et des hybrides rechargeables. Malgré ce taux encore relativement bas, Auto-suisse maintient le cap sur son objectif "10/20" visant une part de 10% de ces types d'entraînement en 2020.

"Le niveau de vente est encore faible, en raison de la méconnaissance de la part des clients. Il faut aussi augmenter le nombre de stations de recharge", explique samedi à la RTS François Launaz, président d'Auto-Suisse.

vkiss

>> Ecouter l'interview de François Launaz dans la Matinale:

François Launaz, président d'auto-suisse, association des importateurs suisses d'automobiles
Salvatore Di Nolfi - Keystone
Le Journal horaire - Publié le 12 janvier 2019

Publié le 12 janvier 2019 à 14:42 - Modifié le 12 janvier 2019 à 14:46