Quinze minutes

Publié le 13 octobre 2018 à 14:18 - Modifié le 17 octobre 2018 à 15:37

Dons d’organes: la greffe prend lentement en Suisse

La Suisse pourra-t-elle figurer un jour dans le top ten des pays donneurs d’organes? Pour le moment, la France, l’Italie et surtout l’Espagne sont loin devant. Et si les Helvètes y sont à 85% favorables, plus d’un sur deux refusent de donner un organe d’un proche le moment venu.

Seule 1 personne décédée sur 20 a une carte de donneur sur elle. Mais cela pourrait changer. Le registre national du don d’organe, lancé il y a dix jours, fait un tabac. L’initiative populaire sur le consentement présumé est à bout touchant. Elle vise à faire de chaque Suisse un donneur potentiel, à moins d’un refus explicite.

Est-ce que cela pourrait faire basculer la Suisse dans le camp des donneurs? Quinze minutes rencontre des familles confrontées à ce choix, le personnel des soins intensifs qui est au front, et se rend en Espagne, champion du don d’organes.    

  • Le reportage

    Dans l'attente d'un don d'organe

    La Suisse a lancé un Registre national du don d'organes.
    Gaëtan Bally - Keystone
    Quinze minutes - Publié le 13 octobre 2018

  • L'Espagne en avance

    Seulement 13 % des familles y refusent les dons d’organes

    En Espagne, les dons d'organes sont une pratique habituelle et répandue, avec le record mondial de donneurs d’organes décédés par million d’habitants: 47, contre 17 en Suisse et 29,7 en France.

    >> Le reportage de Valérie Demon dans Tout un Monde:

    En Espagne, les dons d'organes sont une pratique habituelle et répandue.
    Valérie Demon - RTS
    Tout un monde - Publié le 09 octobre 2018

  • Quinze minutes sur les réseaux sociaux

    Retrouvez les publications sur la page Facebook de l'émission

    Vous pouvez également suivre l'émission sur Instagram et Twitter avec le hashtag #15RTS

  • Les archives

    Les précédents reportages de Quinze minutes