Quinze minutes

Publié le 29 septembre 2018 à 12:53 - Modifié le 02 octobre 2018 à 10:16

Changement climatique: les vignerons vont trinquer

Des vendanges plus précoces, un changement des arômes et des cépages, des maladies plus présentes...

La hausse des températures affecte la culture et la production du vin. En Suisse, mais aussi chez tous nos voisins où l'on cultive la vigne, le milieu viticole s’inquiète du phénomène redoublant d’imagination pour préserver la filière. Car pour les experts en œnologie et en climatologie, il ne s’agit pas d'une impression, le changement climatique en cours est en train de redessiner la carte mondiale du vin, modifier les métiers et les pratiques agriculturales et viticoles.

Quinze minutes va à la rencontre des acteurs du vin cette semaine. Quels sont les effets du réchauffement sur la vigne et quelles sont les solutions envisagées? 2050 sera -t-il un bon millésime? Quel vin boirons-nous demain, un chasselas norvégien, un champagne anglais?

  • Le reportage dans Tout un monde

    L'impact du réchauffement climatique

    Le réchauffement climatique va sans doute modifier la carte du vignoble mondial. Les spécialistes s'attendent à ce que l'augmentation des températures de 2 degrés d'ici 2050 bouleverse la production traditionnelle de vin.

    >> Le reportage de Zoé Decker dans Tout un Monde:

    Mathieu Le Saux va faire pousser du chasselas sur l’île de Groix en Bretagne.
    Zoé Decker - RTS
    Tout un monde - Publié le 28 septembre 2018

  • Le reportage

    Les vignerons vont trinquer

    Le réchauffement climatique pourrait bouleverser la viticulture.
    Valentin Flauraud - Keystone
    Quinze minutes - Publié le 29 septembre 2018

  • Quinze minutes sur Twitter

    Suivez le fil #15RTS

  • Quinze minutes sur Facebook

    Retrouvez les publications sur la page "bleue" de l'émission

  • Les archives

    Les précédents reportages de Quinze minutes