Quinze minutes

Publié le 10 septembre 2018 à 11:51 - Modifié le 24 septembre 2018 à 12:43

Dans les coulisses du Conseil des droits de l’homme: fragile équilibre

La 39e session du Conseil des droits de l’homme s’est ouverte lundi 10 septembre à Genève, sur fond de tensions. Crise au Venezuela, nettoyage ethnique en Birmanie, guerre en Syrie ou crimes contre l’humanité au Burundi: l’institution onusienne va devoir redoubler d’efforts, alors que le retrait fracassant des Etats-Unis il y a trois mois a fragilisé l’équilibre de l’institution.

Quels sont les enjeux qui se jouent entre les murs du Conseil des droits de l’homme? Quelle est l’utilité de cette organisation remise en question par certains? Faut-il la réformer? Et comment?