Quinze minutes

Publié le 23 novembre 2017 à 14:40 - Modifié le 27 novembre 2017 à 11:05

Civilistes: utiles, mais pas indispensables?

Le service civil est-il victime de son succès? Face à une pénurie de nouvelles recrues à l’armée, le Conseil fédéral a décidé de restreindre l’accès au service civil.

Cette semaine Quinze Minutes se penche sur les civilistes, toujours plus nombreux depuis la suppression de l’examen de conscience en 2009. Ils sont présents dans de nombreux domaines d’activité, mais surtout dans le domaine de la santé. Ces civilistes "bon marché" sont censés apporter une plus-value sans concurrencer des postes salariés. Mais est-ce vraiment le cas? Et surtout que se passerait-il s’ils devaient manquer à l’appel?

  • Où les civilistes sont-ils actifs?

    Besoins dans le domaine de la santé

    Le service civil suisse en chiffres.
    Le service civil suisse en chiffres. [DR]

    Chiffres de 2016

  • Le reportage complet

    Civilistes, utiles mais pas indispensables?

    >> Ecouter le reportage complet de 15 Minutes:

    Le service civil est choisi par un nombre grandissant de jeunes Suisses.
    Christian Beutler - KEYSTONE
    Quinze minutes - Publié le 25 novembre 2017

  • Au service de l'intérêt public

    Un tremplin professionnel

    Les civilistes sont amenés à travailler dans les EMS, dans les forêts ou pour des oeuvres culturelles. Certains d'entre eux, dont les rangs ne cessent de croître en Suisse, ont choisi de tirer profit de leur service civil et d'en faire un tremplin professionnel.

    Le service civil peut parfois servir de tremplin professionnel.
    Christian Beutler - Keystone
    La Matinale - Publié le 23 novembre 2017

  • Le fil Twitter

    Le suivi du hashtag #15RTS

  • Les archives

    Les précédents reportages de Quinze minutes