Publié Modifié

Quelle stratégie pour lutter contre le sida en Suisse?

Alors que le nombre d'infections sexuellement transmissibles sont en augmentation, et les nouveaux cas de VIH en stagnation, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) dévoile de nouveaux conseils pour le safe sex (ou sécurisexe).

Quinze Minutes se penche sur la stratégie et les moyens mis en oeuvre, notamment contre le VIH, en Suisse. La prophylaxie médicamenteuse, dite "Prep", révolutionne actuellement l'approche préventive dans plusieurs pays. Ses résultats impressionnants dans différentes villes donnent beaucoup d'espoir aux chercheurs.

Si la France rembourse le traitement, avec déjà des génériques sur le marché, en Suisse en revanche de nombreuses personnes se fournissent en "Prep" sur internet, faute d'option abordable. Notre système de soins décentralisé, où la prévention n'est pas couverte par l'assurance de base, a-t-il les moyens de mettre le VIH à terre?

Le reportage de Quinze minutes

La stratégie de lutte en Suisse

La prophylaxie pré-exposition est autorisée et remboursée en France. [Image Point/BSIP/AFP]Image Point/BSIP/AFP
Quelle stratégie pour lutter contre le sida en Suisse? / Le 12h30 / 14 min. / le 28 octobre 2017

Présentation en vidéo

Le résumé du sujet

Pas de générique du Truvada en Suisse

Le Tribunal fédéral des brevets bloque l'introduction du générique

Le Truvada, médicament qui protège contre le VIH, suscite beaucoup d'espoir dans les milieux de la prévention. Cette pilule a contribué à des baisses spectaculaires des nouveaux cas dans des villes commes San Francisco et Londres.

Depuis plusieurs mois, des copies génériques moins chères affluent dans les pharmacies européennes, au bonheur des milieux de la prévention. Mais la Suisse devra attendre. L'introduction du générique a été bloquée par le Tribunal fédéral des brevets.

La version générique était très attendue en Suisse car le Truvada est cher: au moins 800 francs par mois (précision de la rédaction: aujourd’hui, en 2019, des génériques sont disponibles dans plusieurs pharmacies suisses à partir de 75 CHF / 30 cp. )

La prophylaxie pré-exposition est autorisée et remboursée en France. [Image Point/BSIP/AFP]Image Point/BSIP/AFP
L'introduction du générique du médicament Truvada bloquée en Suisse / La Matinale / 1 min. / le 27 octobre 2017

Rencontre avec un utilisateur de la "Prep"

Antoine utilise cette prophylaxie pré-exposition

Portrait d'Antoine, qui fait partie  d'une "population à risque"

Le traitement préventif du VIH reste marginal en Suisse malgré un succès européen (vidéo) [RTS]
Le traitement préventif du VIH reste marginal en Suisse malgré un succès européen (vidéo) / La Matinale / 3 min. / le 27 octobre 2017

Congrès à Milan

Un nouveau traitement préventif suscite l'espoir

Une nouvelle approche préventive contre le VIH, "la Prep" ou prophylaxie pré-exposition, est au centre des discussions cette semaine au Congrès européen du sida à Milan. De nombreux pays européens l'intègrent désormais dans leur couverture d'assurance maladie, et l'approche suscite beaucoup d'espoirs.

Cérémonie d'ouverture du 16e Congrès européen du Sida à Milan, le 25 octobre 2017.  [Twitter/EACS]Twitter/EACS
Un nouveau traitement préventif contre le sida suscite l'espoir / Tout un monde / 4 min. / le 26 octobre 2017

Le "safer sex" simplifié

Les acteurs de la prévention saluent

Le site lovelife.ch donnera désormais des conseils sur mesure. Cette approche est applaudie par les acteurs de la prévention dans la communauté gay, où les cas de VIH et comme d'autres infections continuent de monter.

A Genève, Jordan Davis a rencontré le staff du Checkpoint, un centre de dépistage pour des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

Hubert Crevoisier, infirmier à Checkpoint. [Jordan Davis - RTS]Jordan Davis - RTS
Conseils préventifs sur mesure face au SIDA: interview d'Hubert Crevoisier (Checkpoint) / La Matinale / 2 min. / le 24 octobre 2017

Des conseils individualisés pour encourager le safe sex

Les explications de Daniel Koch, chef de la division des Maladies transmissibles à l'OFSP

Daniel Koch, chef de la division Maladies transmissibles à l'OFSP. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
L’OFSP table sur des conseils individualisés pour encourager le safe sex / La Matinale / 1 min. / le 23 octobre 2017

L'OFSP livre ses statistiques pour 2016

Les infections sexuellement transmissibles en hausse

Daniel Koch (à gauche), chef de la division des maladies transmissibles de l'OFSP, lors d'une conférence de presse le 23 octobre 2017. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Campagne pour freiner la hausse des infections sexuellement transmissibles en Suisse / Le 12h30 / 1 min. / le 23 octobre 2017

Le fil Twitter

Le suivi du hashtag #15RTS

Les archives

Les précédents reportages de Quinze minutes