Quinze minutes

Publié le 04 septembre 2017 - Modifié le 27 septembre 2017

Lutte contre le bruit: la Suisse en sourdine

Les travaux à côté du bureau, le bar sous la fenêtre de la chambre ou encore le couloir aérien au-dessus de la tête: un Suisse sur cinq souffre du bruit. Et cette exposition quotidienne a des impacts sur la santé et entraîne des coûts importants pour notre économie.

Pourtant, malgré ses efforts, la Suisse peine encore à réduire la pollution sonore au niveau des valeurs limites fixées par la loi. Comment lutter plus efficacement contre la pollution sonore? Quinze minutes traque cette semaine les décibels.

  • Le reportage complet

    Lutte contre le bruit: la Suisse en sourdine

    Pollution sonore.
    Quinze minutes - Publié le 09 septembre 2017

  • Test à Lausanne

    Des rues passantes limitées à 30 km/h la nuit

    Alors que les cantons peinent à se conformer à la législation fédérale, la ville de Lausanne la teste depuis le mois de mai dernier la limitation de vitesse à 30km/h la nuit dans des rues très passantes.

     

    C'est une première en Suisse romande et pour mesurer son efficacité, des enquêtes sont menée auprès des habitants et des automobilistes.

     

    Lausanne teste des zones limitées à 30 km-h la nuit.
    La Matinale - Publié le 08 septembre 2017

  • Les causes de l'augmentation du bruit

    Augmentation de la mobilité et densification

    Sophie Hoehn, cheffe de section bruit routier à l'Office fédéral de l'environnement, explique l'augmentation du bruit routier notamment par l'augmentation de la mobilité et la densification de l'espace bâti.

  • Les atteintes sur la santé

    L'impact sur la santé a été clairement démontré dans plusieurs études

    Jean Simos de la Faculté de médecine de Genève énumère le type de maladie que peut provoquer une exposition trop forte au bruit

    Le texte vise surtout à limiter les nuisances induites par le trafic aérien.
    La Matinale - Publié le 06 septembre 2017

  • Efforts des villes et cantons

    Un Röstigraben du bruit

    Les cantons et les communes ont encore six mois pour se conformer à la législation fédérale, sous peine de voir disparaître leur subvention, mais plusieurs villes ont d'ores et déjà demandé des délais. Pourtant les études scientifiques sur l'impacts négatifs du bruit sur la santé s'accumulent.

    Le trafic  est l'une des importantes sources de pollution sonore en ville.
    La Matinale - Publié le 04 septembre 2017

  • Le fil Twitter

    Le suivi du hashtag #15RTS

  • Les archives

    Les précédents reportages de Quinze minutes