Quinze minutes

Publié le 15 décembre 2018 à 14:40 - Modifié le 21 janvier 2019 à 08:52

Eclairage public: une question de sécurité ?

En 20 ans, l'éclairage nocturne aurait augmenté de 70% en Suisse. Notre pays souffre d'un excès de lumière. Nous sommes pourtant avertis: prolonger le jour artificiellement perturbe notre métabolisme et affecte gravement les écosystèmes.

Plusieurs dizaines de petites communes se sont mobilisées, et pratiquent désormais l'extinction nocturne, pour faire à la fois des économies et pour des raisons environnementales. Mais la pratique fait débat: pour certains, éteindre les lumières la nuit pourrait avoir des effets néfastes et augmenterait le sentiment d'insécurité. L'argument est régulièrement invoqué par les grandes villes, qui cherchent du côté de la technologie des moyens plus consensuels pour réduire la dépense énergétique tout en continuant à offrir un haut sentiment de sécurité à la population.

Mais est-il encore aujourd'hui du devoir des communes d'offrir un éclairage public en tout temps et en toute heure à la population? Eclairage et sécurité vont-ils forcément de pair ? Comment vivent ces communes qui se passent d’éclairage public la nuit ? Est-ce que le résultat en vaut la chandelle?

  • Le reportage complet

    Comment vivent ces communes qui se passent d'éclairage public la nuit?

    L'éclairage public dans la rue de Lausanne, à Genève.
    Salvatore Di Nolfi - Keystone
    Quinze minutes - Publié le 06 novembre 2018

  • Val-de-Ruz mettra fin à son éclairage public

    Avec ses quelque 17'000 habitants, Val-de-Ruz devient la plus grande commune de Suisse à éteindre ses lampadaires.

    Le Val-de-Ruz s'apprête à devenir la plus grande commune du pays à éteindre son éclairage public la nuit dès la fin 2019.
    12h45 - Publié le 06 novembre 2018

     >> Plus d'infos: Val-de-Ruz mettra fin à son éclairage public dès l'année prochaine

  • L'invité

    Interview de Marco Cicchini, historien de la nuit

    La décision d'abandonner l'éclairage de rue provoque des discussions sur la sécurité, la protection de l’environnement, la pollution lumineuse et les finances publiques.

    >> Interview de Marco Cicchini, historien de la nuit, dans La Matinale:

    L'invité de Romain Clivaz (vidéo) - Marco Cicchini, historien de la nuit
    RTS
    L'invité-e de Romain Clivaz - Publié le 11 décembre 2018

  • Quinze minutes sur les réseaux sociaux

    Retrouvez les publications sur la page Facebook de l'émission

    Vous pouvez également suivre l'émission sur Instagram et Twitter avec le hashtag #15RTS

  • Les archives

    Les précédents reportages de Quinze minutes