Le suivi de la guerre entre Israël et le Hamas. [Keystone/RTS]
Publié Modifié

Israël exige de conserver le contrôle intégral de la partie de Gaza qui fait frontière avec l'Egypte

- Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exigé jeudi que son pays conserve le contrôle de la zone de la bande de Gaza frontalière de l'Egypte afin d'empêcher la "contrebande d'armes" à destination du Hamas.

- Les chefs de la diplomatie du G7 ont condamné jeudi l'annonce par le gouvernement israélien de son intention de légaliser cinq avant-postes de colonies en Cisjordanie occupée et de saisir 1270 hectares de terres palestiniennes.

- D'intenses combats se déroulaient jeudi à Gaza City, pilonnée par l'armée israélienne, malgré le terme mis la veille à une vaste opération israélienne dans le secteur est de cette ville, totalement dévasté, au dixième mois de guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

- Des experts indépendants du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU ont accusé Israël de mener à Gaza une campagne de famine ciblée, dont les principales victimes sont les enfants. Israël conteste vivement ces informations.

- Le ministère de la Santé du gouvernement du Hamas a annoncé jeudi un nouveau bilan de 38'345 morts dans le territoire palestinien depuis le 7 octobre dernier.

RTSinfo

18h30

Benjamin Netanyahu exige le contrôle d'Israël sur une zone frontalière de l'Egypte

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exigé jeudi de pouvoir conserver le contrôle de la zone de la bande de Gaza frontalière de l'Egypte conquise début mai afin d'empêcher la "contrebande d'armes" à destination du Hamas à partir de l'Egypte.

Cette exigence de conserver le "couloir de Philadelphie et le point de passage de Rafah" fait partie des "quatre principes" posés par Israël dans le cadre des négociations en vue d'un accord de cessez-le-feu à Gaza et de libération des otages, a dit Benjamin Netanyahu, alors que le Hamas exige de son côté l'évacuation de cette zone par l'armée israélienne.

Autre condition préalable à un cessez-le-feu: tout éventuel accord "doit autoriser Israël à reprendre le combat [à l'issue d'une éventuelle trêve] jusqu'à ce que les buts de la guerre soient atteints", a indiqué Benjamin Netanyahu.

Couloir de 14 kilomètres de long

Le couloir de Philadelphie est une mince zone tampon tracée par l'armée israélienne du temps de sa deuxième occupation de la bande de Gaza (1967-2005), large aujourd'hui d'au moins une centaine de mètres, davantage par endroits, et courant le long des 14 kilomètres de la frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte.

Crucial pour le transit de l'aide humanitaire, le point de passage de Rafah constitue lui la seule voie de circulation entre la bande de Gaza et un territoire autre qu'Israël.

16h40

Le G7 condamne la légalisation par Israël de cinq avant-postes de colonies en Cisjordanie occupée

Les chefs de la diplomatie du G7 ont condamné jeudi l'annonce par le gouvernement israélien de son intention de légaliser cinq avant-postes de colonies et de saisir 1270 hectares de terres en Cisjordanie occupée.

"Nous rejetons aussi la décision du gouvernement d'Israël de saisir 1270 hectares de terre en Cisjordanie - la plus grande saisie de terres depuis les accords d'Oslo [en 1993) - et la décision d'étendre les colonies existantes en Cisjordanie occupée en autorisant 5.295 nouvelles unités de logement et trois nouvelles colonies", déclarent-ils dans un communiqué transmis par la présidence italienne du G7.

Les avant-postes, des colonies dites "sauvages", sont construits sans autorisation d'Israël, qui occupe la Cisjordanie depuis 1967.

>> Lire aussi : Des biens de luxe vendus en Cisjordanie: que sont ces foires immobilières organisées par Israël?

16h20

La Défense civile annonce la découverte d'environ 60 corps à Shuja'iyya

Environ soixante corps ont été découverts sous les décombres de bâtiments de Shuja'iyya, un quartier de Gaza d'où l'armée israélienne a annoncé s'être retirée mercredi soir après deux semaines d'offensive militaire, a indiqué jeudi la Défense civile de la bande de Gaza.

16h15

Plus de 60 médias internationaux demandent un accès à Gaza

Plus d'une soixante de médias internationaux ont publié jeudi une lettre ouverte appelant les autorités israéliennes à permettre à la presse un "accès immédiat et indépendant" à la bande de Gaza assiégée, après neuf mois de guerre dévastatrice.

CNN, BBC ou encore l'Agence France-Presse demandent "aux autorités israéliennes de mettre fin immédiatement aux restrictions imposées aux médias étrangers entrant dans la bande de Gaza" ainsi que "d'accorder un accès indépendant aux organisations de presse internationale qui souhaitent se rendre sur le territoire", peut-on lire dans la lettre.

En neuf mois de guerre, "les journalistes internationaux n'ont toujours pas accès à Gaza, à l'exception de rares voyages sous escorte organisés par l'armée israélienne", dénoncent les 64 signataires, qui comprennent également le Guardian ou encore le New York Times.

12h45

Nouveau bilan donné par le Hamas

Le ministère de la Santé du gouvernement du Hamas qui dirige la bande de Gaza, a annoncé jeudi un nouveau bilan de 38'345 morts dans le territoire palestinien depuis le début de la guerre avec Israël, entrée dans son dixième mois.

Au moins 50 personnes ont été tuées ces dernières 24 heures, a précisé le Hamas, ajoutant que 88'295 personnes avaient été blessées dans la bande de Gaza depuis le déclenchement du conflit le 7 octobre.

12h20

Intenses combats à Gaza

D'intenses combats se déroulent jeudi à Gaza, pilonnée par l'armée israélienne, malgré le terme mis la veille à une vaste opération israélienne dans le secteur est de cette ville, totalement dévasté, au dixième mois de guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

L'armée israélienne a annoncé jeudi poursuivre son opération dans le centre de la ville de Gaza (nord) contre des combattants "intégrés dans le quartier général de l'Unrwa", l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens. Elle a accusé le Hamas de l'utiliser "comme base pour lancer des attaques".

Cette image diffusée par l'armée israélienne le 11 juillet 2024 montre un char de combat de l'armée israélienne en mouvement lors d'opérations dans la bande de Gaza. [AFP]
Cette image diffusée par l'armée israélienne le 11 juillet 2024 montre un char de combat de l'armée israélienne en mouvement lors d'opérations dans la bande de Gaza. [AFP]

Des affrontements ont également lieu à Tal al-Hawa, dans le sud de Gaza-ville, et à Sabra (ouest).

Mercredi soir, l'armée israélienne avait annoncé avoir "achevé" ses opérations lancées le 27 juin à Choujaïya, dans l'est de la ville de Gaza, après de violents combats.

L'offensive sur Choujaïya avait été étendue lundi aux quartiers du centre de Gaza-ville, et l'armée a appelé mercredi tous les habitants à évacuer la ville, où se trouvaient jusque-là 300'000 à 350'000 personnes selon l'ONU, via des "couloirs de sécurité".

Dans des tracts, elle a averti que la ville, où elle avait annoncé début janvier avoir "achevé le démantèlement de la structure militaire" du Hamas, restait "une dangereuse zone de combat".

11h50

Le quartier de Shuja'iyya dévasté

L'armée israélienne vient d'achever son offensive militaire à Shuja'iyya, un quartier de Gaza City, laissant derrière elle un champ de ruines dans lequel les habitants sont revenus mercredi.

>> Ecouter le sujet du 12h30 :

Des milliers d'habitants fuient des bombardements israéliens à Gaza-ville (image d'illustration). [Keystone]Keystone
L’armée israélienne laisse des scènes de désolation derrière elle dans le quartier de Choujaïya, à Gaza / Le 12h30 / 1 min. / jeudi à 12:37

Les rares immeubles encore debout sont éventrés et sans façades, les autres réduits en monticules de pierres, de métal tordu et de béton pulvérisé. On ne distingue plus les signes d'une vie récente.

Vue des bâtiments détruits après le retrait de l'armée israélienne du quartier de Choujaïya, dans l'est de la ville de Gaza, le 10 juillet 2024. [AFP - OMAR AL-QATTAA]
Vue des bâtiments détruits après le retrait de l'armée israélienne du quartier de Shuja'iyya, dans l'est de la ville de Gaza, le 10 juillet 2024. [AFP - OMAR AL-QATTAA]

Mercredi soir, l'armée israélienne a annoncé avoir "achevé" son offensive à Shuja'iyya, théâtre de violents combats depuis deux semaines qui avaient poussé des dizaines de milliers de personnes à la fuite. Elle a permis, selon elle, de démanteler huit tunnels et de tuer des "dizaines de terroristes".

>> Revoir le 19h30 sur l'appel de l'armée israélienne à évacuer :

L'évacuation de toute la ville de Gaza-City, décrite comme zone de combats dangereuse, a été ordonnée par l'armée israélienne
L'évacuation de toute la ville de Gaza-City, décrite comme zone de combats dangereuse, a été ordonnée par l'armée israélienne / 19h30 / 1 min. / mercredi à 19:30

JEUDI 11 JUILLET

Des drones tombent dans le nord d'Israël

Plusieurs drones lancés depuis le Liban sont tombés jeudi en territoire israélien, annonce l'armée israélienne, et une personne a été grièvement blessée, rapporte Channel 12.

Tsahal dit en outre avoir identifié "un certain nombre de cibles lancées depuis le Liban en direction du territoire israélien".

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza en octobre dernier, environ 270 combattants du Hezbollah et 50 civils ont été tués dans des frappes israéliennes sur le sud du Liban.

En savoir plus

Le suivi des événements précédents