Modifié le 26 août 2015 à 14:14

Factchecking: le PBD bien renseigné sur les femmes et la retraite

A dire vrai: Thierry Vidonne et Christine Bussat défendent l'ajustement de l'âge de la retraite des femmes à celui des hommes
A dire vrai: Thierry Vidonne et Christine Bussat défendent l'ajustement de l'âge de la retraite des femmes à celui des hommes 12h45 / 2 min. / le 26 août 2015
RTSinfo vérifie les informations données par les politiciens sur le plateau de "Face aux Partis". Le Parti Bourgeois-Démocratique a dit juste mardi sur le soutien des femmes à une retraite à 65 ans.

Le candidat genevois au Conseil national et au Conseil des Etats Thierry Vidone déclarait mardi que "beaucoup de femmes se disent favorables à une hausse de l'âge de la retraite à 65 ans". Deux études publiées récemment lui donnent partiellement raison. En effet, la mesure serait soutenue, mais pas au mépris de l'égalité salariale.

Revoir la séquence

Face aux partis, PBD: les femmes et la retraite
Info - Publié le 26 août 2015
 

Selon un sondage de l'institut gfs.bern pour Pro Senectute publié fin 2014, une majorité absolue de femmes de 40 à 65 ans (51%) et de plus de 65 ans (54%) sont favorables à un allongement du temps de travail jusqu'à 65 ans (contre 62% pour les deux sexes, tous âges confondus). Cette mesure ne convainc toutefois pas la majorité des jeunes femmes (18-39 ans), qui sont seulement 40% à la soutenir.

Injuste sans égalité salariale

Quelque 61% des Suisses jugent toutefois la hausse de l'âge de la retraite des femmes injuste tant que l'égalité salariale entre femmes et hommes n'est pas atteinte. Sans surprise, 69% des femmes sont plutôt d'accord avec cette assertion. 

Par ailleurs, selon une étude menée par l'Université de Zurich dont la presse s'est fait écho il y a quelques jours, si la hausse de la retraite des femmes est soutenue, notamment par les femmes elles-même, l'âge de 65 ans représente un seuil à ne pas dépasser. La retraite à 67 ans également soumise aux sondés est d'ailleurs considérée comme une "ligne rouge".

Le programme du PBD propose de fixer l'âge de la retraite à 80% de l'espérance de vie moyenne. Actuellement, selon les chiffres de l'OCDE, elle se monte à 82,9 ans, ce qui porterait la retraite à 66 ans pour tout le monde. Mais la déclaration de Thierry Vidone portait sur 65 ans: elle est donc correcte.

tyf/jvia/mre

Vous pouvez dès maintenant poser vos questions aux candidats du MCG, qui sont les invités de "Face aux partis" mercredi soir via Twitter et le hashtag #faceauxpartis et sur notre formulaire.

Publié le 26 août 2015 à 12:26 - Modifié le 26 août 2015 à 14:14