Modifié le 08 novembre 2015 à 21:12

Le duo rose-vert garde le monopole au Conseil des Etats à Genève

GE - Second tour de l’élection au Conseil des Etats: le tandem rose-vert a été reconduit
GE / Second tour de l’élection au Conseil des Etats: le tandem rose-vert a été reconduit 19h30 / 2 min. / le 08 novembre 2015
A Genève, la socialiste Liliane Maury Pasquier, 58 ans, et le Vert Robert Cramer, 61 ans, ont été réélus dimanche au Conseil des Etats, selon les résultats définitifs.

Au second tour de l'élection, le duo sortant devance de plus de 4000 voix le PLR Benoît Genecand. Suivent le conseiller national Yves Nidegger puis son colistier MCG Eric Stauffer.

Le taux de participation devrait s'établir à 38,3%, a indiqué la Chancellerie. Il était de 43,59% au 1er tour.

>> Lire aussi: Suivi en direct du 2e tour aux Etats dans les cantons de Vaud, Fribourg et Genève

"Les candidats les plus fédérateurs ont le plus de chances d'être élus. Ce n'était pas le cas des candidats très profilés à droite", a analysé l'écologiste Robert Cramer.

Pour sa part, Liliane Maury Pasquier considère que les résultats n'auraient pas été différents si la droite était partie unie. "Le choix de la population était de nous réélire, peu importe la situation de la droite", déclare-t-elle.

"Une force supérieure"

L'ordre des résultats correspond à celui du 18 octobre. Partie désunie en raison d'un refus de l'Entente bourgeoise de s'allier à l'UDC et au MCG, la droite n'a pas réussi à briser le monopole de la gauche qui représente Genève à la Chambre des cantons depuis 2007.

La "Nouvelle force" UDC et MCG relève qu'elle récolte un tiers des voix, une première à une élection au système majoritaire, analyse Yves Nidegger. Avec près de 12'000 voix de moins que son colistier, Eric Stauffer constate que l'élection aux Etats est plus difficile pour le MCG qui n'est pas un parti national.

>> L'analyse de l'échec de Benoît Genecand

Benoît Genecand.
Niels Ackermann - REZO/Keystone
Forum - Publié le 08 novembre 2015

ats/olhor

Publié le 08 novembre 2015 à 16:01 - Modifié le 08 novembre 2015 à 21:12

Troisième mandat

Au second tour, les deux candidats sortants, qui entament un troisième mandat aux Etats, ont récolté quelque 5000 voix de plus qu'au premier, soit celles de l'extrême gauche qui a appelé à voter pour eux.