Modifié le 23 octobre 2015 à 08:08

MCG et UDC font liste commune pour le second tour aux Etats à Genève

Eric Stauffer (MCG) et Yves Nidegger (UDC).
MCG et UDC font liste commune pour le second tour aux Etats à Genève Le 12h30 / 1 min. / le 20 octobre 2015
Eric Stauffer, du Mouvement citoyens genevois (MCG), se relance dans la course au Conseil des Etats sur une liste commune avec le conseiller national UDC fraîchement réélu Yves Nidegger.

La droite genevoise restera bel et bien désunie pour le second tour de l'élection au Conseil des Etats, le 8 novembre. Face au refus de l'Entente PLR-PDC de la soutenir, la droite dure a décidé mardi de lancer Yves Nidegger et Eric Stauffer.

Trois tickets pour le 2e tour aux Etats

Le ticket rose-vert, formé de la socialiste Liliane Maury Pasquier et du Vert Robert Cramer, est arrivé en tête de la course aux Etats dimanche. Mais aucun des deux sortants n'a obtenu la majorité absolue. Un second tour aura donc lieu le 8 novembre prochain.

Eric Stauffer avait conditionné son retrait à celui du PDC Raymond Loretan, afin de laisser la voie libre à l'UDC Yves Nidegger, mieux placé que lui. Le tribun du MCG était arrivé 7e dimanche à la course au Conseil des Etats, tandis que son colistier de l'UDC était 5e.

A la suite du retrait de Raymond Loretan, la droite bourgeoise a elle décidé de ne présenter que son ex-colistier Benoît Genecand, arrivé dimanche en troisième position après le duo rose-vert sortant.

>> La présentation du second tour:

GE - Stratégie de la droite pour le second tour: le point avec Joël Boissard à Genève
12h45 - Publié le 20 octobre 2015

Joël Boissard avec mac

Publié le 20 octobre 2015 à 12:01 - Modifié le 23 octobre 2015 à 08:08

Lundi encore, rien n'était décidé

Le délai pour le dépôt des listes échouait mardi midi. Lundi encore rien n'était décidé au MCG comme à l'UDC, le président du parti d'Eric Stauffer, Roger Golay, assurant que "tout était encore possible".

Dans l'après-midi, l'UDC appelait la droite à "partir unie" en demandant à ses électeurs de soutenir Yves Nidegger (UDC) et Benoît Genecand (PLR).
Eric Stauffer assurait lui sur Facebook lundi qu'un ticket PLR-UDC lui "convenait parfaitement, dans l'intérêt de Genève".

Le bloc de gauche soutient les sortants

De l'autre côté de l'échiquier politique, l'extrême gauche a retiré ses deux candidats pour soutenir le tandem sortant. "Malgré nos divergences sur certains dossiers, il s'agit de barrer la route à la droite et à l'extrême droite", a expliqué le secrétaire général d'Ensemble à Gauche Pablo Cruchon.