Modifié le 20 octobre 2015 à 09:04

Passage en revue des "tops" et des "flops" des élections fédérales

Fabienne Despot, actuelle présidente de l'UDC Vaud.
Déroutes et succès marquants chez les candidats romands Le Journal du matin / 1 min. / le 19 octobre 2015
Jacques Neirynck, Jean-René Germanier ou Fathi Derder, plusieurs sortants n'ont pas été réélus. A l'inverse, de nouveaux noms inattendus font leur entrée au Parlement. Etat des lieux.

Vaud:

Le libéral-radical sortant Fathi Derder n'a pas été réélu au National. Il a été battu par Laurent Wehrli et Frédéric Borloz, tous deux syndics PLR respectivement de Montreux et d'Aigle. Dans le camp UDC, la présidente cantonale Fabienne Despot échoue au 9e rang de la liste de son parti.

Echec également pour la fondatrice de la Marche Blanche contre les pédophiles, Christine Bussat, qui était en lice sous la bannière PBD. Le doyen du Parlement, le démocrate-chrétien vaudois Jacques Neirynck, âgé de 84 ans, n'a pas non plus été réélu. Il fait ses adieux à la politique. Il a déclaré vouloir à présent se consacrer à l'écriture.

Adèle Thorens, coprésidente des Verts suisses, devrait sauver son fauteuil au National en cas d'élection de Luc Recordon à la Chambre des cantons. Toujours dans le camp écologiste, le syndic de Lausanne Daniel Brélaz écarte son collègue et sortant Christian Van Singer. (Lire: Vaud: le PLR s'empare d'un siège du Parti socialiste au Conseil national)

>> L'interview de Fathi Derder dans l'émission Forum:

Fathi Derder, conseiller national PLR vaudois.
Gaetan Bally -
Forum - Publié le 19 octobre 2015

>> Ecouter: Trois figures vaudoises éjectées du Parlement fédéral

Jacques Neirynck.
Lukas Lehmann - Keystone
Le Journal du matin - Publié le 19 octobre 2015

Genève:

La Verte Lisa Mazzone, 27 ans, est la plus jeune élue du Parlement, mais elle évince sa collègue et sortante Anne Mahrer. A noter encore le très bon score de Benoît Genecand, qui fait gagner un troisième siège au PLR. (Lire: Genève: le PLR gagne un siège au National, au détriment des Verts)

Valais:

Le PLR sortant et ancien président du National Jean-René Germanier n'a pas été réélu. C'est un autre libéral-radical, Philippe Nantermod, qui a pris son siège. Autre réussite, celle de la PDC Géraldine Marchand Balet, qui avait fait beaucoup parler d'elle pour les importantes sommes dépensées lors de la campagne. (Lire: Sommes spectaculaires investies en Valais dans la campagne pour les fédérales et Valais: l'UDC et le PDC gagnent un siège au National, aux dépens du PS).

Fribourg

La sortante et discrète socialiste Ursula Schneider Schuettel, arrivée au National en cours de législature, est éjectée de la députation fribourgeoise par l'UDC Pierre-André Page. (Lire: Fribourg: l'UDC Pierre-André Page rafle un siège aux socialistes).

Elections fédérales- FR: l'UDC Pierre-André Page a battu l'élue socialiste Ursula Schneider Schüttel
12h45 - Publié le 19 octobre 2015

Neuchâtel:

L'extrême gauche gagne son seul siège à Neuchâtel, avec l'élection du popiste du Locle Denis de la Reussille. Il sera le premier élu de la gauche radicale depuis le départ de Josef Zisyadis fin 2011. (Lire: Neuchâtel: Le popiste Denis de la Reussille siégera au Conseil national )

Jura:

C'est la fin d'une incroyable série. En 35 ans de politique, Pierre Kohler (PDC) n'avait jamais perdu une élection. Mais cette fois il s'est largement incliné devant la sortante Anne Seydoux-Christe (PDC) aux Etats. Il a d'ores et déjà annoncé qu'il en avait terminé avec le politique. (Lire: Jura: forte poussée de l'UDC au Parlement cantonal, statu quo aux fédérales)

Elections fédérales- JU: Pierre Kohler annonce son retrait de la politique
12h45 - Publié le 19 octobre 2015

Berne:

La surprise est venue du Jura bernois, où le député-maire de Cortébert Manfred Bühler (UDC) a permis à la minorité francophone de conserver un siège. (Lire: Berne: le siège du Jura bernois sauvé par l'UDC Manfred Bühler)

>> Manfred Bühler devra choisir entre son mandat à Berne ou une candidature à l'Exécutif cantonal:

Manfred Bühler est particulièrement sollicité.
- UDC/Keystone
Le 12h30 - Publié le 19 octobre 2015

>> Revivre les moments forts de la journée d'élections

Les moments forts de la soirée électorale présentés par Alain Rebetez
L'actu en vidéo - Publié le 19 octobre 2015

cab/apyt

Publié le 19 octobre 2015 à 08:40 - Modifié le 20 octobre 2015 à 09:04

Roger Köppel, Magdalena Martullo-Blocher et Christoph Mörgeli

Au rang des "tops", dans le canton de Zurich, l'UDC Roger Köppel, rédacteur en chef de la Weltwoche et nouveau venu en politique, fait une entrée fracassante au Conseil national. Il a récolté 178'000 voix, soit le meilleur score du canton. Il a démenti lundi être intéressé par la fonction de sénateur. "Le poids est déjà suffisamment lourd à porter", confie-t-il au Tages Anzeiger.



Côté personnalités, Magdalena Martullo-Blocher, la fille de l'ancien conseiller fédéral Chistoph Blocher, a été élue dans le canton des Grisons. La Zurichoise, qui a prévenu qu'elle ne déménagerait pas en cas d'élection, a créé la surprise.

A Zurich, les non-réélections de Christoph Mörgeli et de Hans Fehr font également partie des grosses surprises de cette journée d'élections fédérales.

A noter aussi l'arrivée sous la Coupole fédérale, pour la première fois, du candidat d'une liste des "Suisses de l'étranger": l'ancien ambassadeur Tim Guldimann a été élu sous les couleurs socialistes.