Modifié le 19 octobre 2015 à 13:54

La presse étrangère évoque un virage à droite "attendu" en Suisse

Le 18 octobre, le peuple se rendra aux urnes pour les élections fédérales. De petits partis, mouvements ou groupes anonymes espèrent bien faire entendre leur(s) voix (image d'illustration).
Les élections fédérales suisses interpellent à l'étranger Tout un monde / 5 min. / le 19 octobre 2015
De manière générale, la presse étrangère est moins surprise par le résultat de l'UDC que par son ampleur. Certains rappellent que la Suisse n'est que peu concernée par la crise migratoire.

Le résultat de l'UDC aux élections fédérales n'est pas étonnant pour die Welt. En revanche, c'est l'ampleur de la victoire qui surprend le quotidien allemand qui ajoute que ce résultat devrait rendre les relations entre la Suisse et l'UE plus difficiles.

>> Lire aussi: L'avenir d'Eveline Widmer-Schlumpf en question après la victoire de l'UDC

"Guidés par la peur"

En France, Le Monde titre sur la confirmation de la "poussée de la droite populiste", alors que le Figaro parle d'une "progression spectaculaire" des démocrates du centre. Le journal donne la parole à la candidate socialiste Rebecca Ruiz pour qui "les gens ont voté guidés par la peur".

Libération met en relation la centralité de la question de l'immigration durant la campagne électorale et le fait que pour le moment "la Suisse a été épargnée par la vague de migrants qui arrivent en Europe". Le journal de gauche décrit quelques exemples d'affiches de l'UDC ou des jeunes UDC et donne la parole à Roger Golay, président du MCG. La crise de l'immigration a été omniprésente lors de la campagne, observe aussi El Pais en Espagne.

L'immigration au coeur des élections: l'analyse de BFMTV:

De l'autre côté de la Manche, The Guardian parle d'un basculement à droite "attendu", surtout dans le contexte de la crise migratoire. Mais comme Libération, The Guardian rappelle que la Suisse n'a pas encore été touchée de manière significative par cette crise.

La fille de Christoph Blocher comparée à Marine Le Pen

En Italie, le Corriere della sera décrit un "triomphe" de la droite "populiste et anti-migrants", après une campagne n'ayant comporté presque qu'un seul thème. Le journal mentionne l'élection de Magdalena Martullo-Blocher, la présentant comme la "Le Pen suisse". La présidente du Front national n'a d'ailleurs pas manqué de saluer la victoire de l'UDC.

En Allemagne, le Spiegel revient sur le triomphe de Roger Köppel à Zurich. Le rédacteur en chef de la Weltwoche "pourrait jouer dans les prochaines années un rôle central dans la politique menée par son parti", estime le magazine.

apyt

>> Ecouter: Quel avenir pour les relations entre la Suisse et l'Europe?:

Mercedes Bresso, eurodéputée socialiste italienne.
Andreas Solaro - AFP
Tout un monde - Publié le 19 octobre 2015

Publié le 19 octobre 2015 à 06:59 - Modifié le 19 octobre 2015 à 13:54