Modifié le 14 octobre 2015 à 10:13

La première législature sans départ au Conseil fédéral depuis 1928

Les sept Sages et la chancelière de la Confédération Corina Casanova (à gauche): des faux airs d'une carte postale du Conseil fédéral à Neuchâtel.
2011-2015, première législature sans départ au Conseil fédéral depuis 1928 Le Journal du matin / 2 min. / le 14 octobre 2015
La législature 2011-2015, qui s'achèvera en novembre prochain, n'a connu aucune démission, réélection ou décès au Conseil fédéral, une première depuis 1928.

Chaque législature, en moyenne, voit deux nouveaux élus faire leur entrée au gouvernement. La stabilité entre 2011 et 2015 s'explique notamment par une collégialité retrouvée.

Selon plusieurs observateurs, les discussions au Conseil fédéral ont été animées, mais les Sept sages n'ont pas étalé leurs divergences en public. Un climat serein qui leur a permis de travailler efficacement.

"Fini les querelles entre conseillers fédéraux"

"L'époque des querelles entre Pascal Couchepin, Christoph Blocher et Hans-Rudolf Merz est dépassée (...) Il y a 10 ans, chaque semaine, il y avait des indiscrétions et les conflits apparaissaient en public", a expliqué mercredi Rudolf Strahm, ancien Surveillant des prix, sur les ondes de la RTS.

De son côté, l'ancien conseiller fédéral UDC Adolf Ogi y voit également une raison politique: "Les partis ont peur de perdre leurs sièges... La concordance qu'on a connue pendant des années n'existe plus. C'est un peu comme dans la bourse, c'est devenu volatil".

Pietro Bugnon/hend

Publié le 14 octobre 2015 à 08:11 - Modifié le 14 octobre 2015 à 10:13