Modifié le 14 octobre 2015 à 10:26

Un record de 3802 candidats aux fédérales, dont un tiers de femmes

Seules 34,5% de femmes se présentent sur les listes des élections fédérales (ici les socialistes bernoises, dont Margret Kiener-Nellen et Ursula Brunner).
Les femmes toujours sous-représentées sur les listes électorales Forum / 3 min. / le 16 septembre 2015
Les élections fédérales 2015 affichent un nombre record de 3802 candidats. Or, les femmes restent relativement peu représentées: la proportion de candidates (34,5%) a peu évolué depuis 2011.

On recense 1310 femmes parmi les prétendants au Conseil national pour les élections fédérales d'octobre, ce qui représente 34,5% du total des candidats. Cette proportion a augmenté de 2,6% par rapport aux élections de 2011 (32,1%), mais s'affiche en dessous de celle de 2007, où l'on recensait 35,1% de candidates.

Sur les 160 candidats en lice pour le Conseil des Etats, 34 sont des femmes, soit 21,25% des prétendants.

La gauche plus proche de la parité

On constate de manière générale que les partis de gauche sont plus proches de la parité que les partis de droite. Les Verts sont le seul parti à présenter plus de femmes que d'hommes (51%). Le Parti socialiste suit de près avec 46,7% de candidates. En revanche, c'est à l'UDC que les femmes sont les moins nombreuses à briguer un siège au National (19% des 431 candidats du parti).  Cette répartition était pratiquement semblable en 2011 (47,2% de femmes chez les Verts, 45,9% au PS et 17,8% à l'UDC).

Le constat est pratiquement le même pour la Chambre haute, où le PS est le parti où le plus de femmes sont en campagne (36,8%), devant les Verts (33,3%). A droite, l'UDC présente 18,1% de candidates et le PLR 13,63%.

Presque autant de femmes que d'hommes candidats à Bâle-Ville

Le plus grande proportion de candidates au National est enregistré dans le canton de Bâle-Ville, où il y a presque autant de candidates que de candidats (54 femmes contre 68 hommes, donc 44,3% de candidates) devant Zoug (40%) et Bâle-Campagne (38,4%). Quatrième du classement, Genève est le canton romand à la plus grande représentation féminine (38,2%), suivi par le Jura (37,5%).

Les aspirantes au Conseil des Etats sont les plus nombreuses à Soleure, où elles sont 3 sur les 4 candidats en lice, et à Lucerne (3 femmes sur 7 candidats).

jvia avec Stéphane Deleury

Publié le 16 septembre 2015 à 17:49 - Modifié le 14 octobre 2015 à 10:26

Davantage de listes 100% féminines

Sur les 422 listes enregistrées pour les élections fédérales 2015 (un autre record), on en recense 17 exclusivement féminines.

Ces listes ont été lancées par des partis de tous bords, principalement dans les cantons alémaniques, mais aussi en Valais (la liste indépendante "Graine de futur").

On dénombrait 7 listes féminines en 2011 et 14 en 2007.