Modifié le 11 août 2015 à 09:20

Cinq apparentements de listes dans le canton de Berne en vue des fédérales

Dans le canton de Berne, les places seront chères car le nombre de sièges au Conseil national passera de 26 à 25,
Dans le canton de Berne, les places seront chères car le nombre de sièges au Conseil national passera de 26 à 25, [Peter Klaunzer - ]
Cinq apparentements de listes seront proposés aux citoyens bernois lors des élections fédérales du 18 octobre. Au total, 567 candidats et candidates, répartis sur 26 listes, visent un siège au Conseil national.

L'Union démocratique du centre, les Jeunes UDC et l'Alpenparlament unissent leurs forces. L'apparentement historique entre UDC et PLR n'est, comme en 2011, plus de mise. Les libéraux-radicaux n'apparentent leur liste qu'avec celle de leur section de jeunes.

L'apparentement le plus important en nombre de listes en regroupe neuf au centre dont notamment e Parti bourgeois-démocratique, les Jeunes PBD, les Vert’libéraux et le Parti évangélique.

Un siège en moins au Conseil national

A gauche, le Parti socialiste apparente sa liste avec celles des Verts, des jeunesses respectives des deux partis ainsi qu'avec la liste Parti ouvrier et populaire (POP) et Jeunesse communiste. Le PS est la seule formation à proposer une liste spécifiquement francophone.

Le dernier apparentement associe l'Union démocratique fédérale aux Démocrates Suisses.

Les places seront d'autant plus chères que le nombre de sièges au National passera de 26 à 25 pour des raisons démographiques.

ats/kg

Publié le 10 août 2015 à 18:47 - Modifié le 11 août 2015 à 09:20