Modifié

L'UDC du Jura bernois Manfred Bühler dans la course au Conseil national

Manfred Bühler vise la succession de Jean-Pierre Graber au National. [Alessandro della Valle - Keystone]
L'UDC du Jura bernois demande le privilège du cumul des voix / Le 12h30 / 1 min. / le 10 janvier 2015
Actuel député au Grand Conseil et maire de Cortébert, Manfred Bühler a été désigné vendredi par l'UDC du Jura bernois comme candidat à l'élection au Conseil national en octobre prochain.

L'UDC du Jura bernois a lancé vendredi le député au Grand Conseil bernois Manfred Bühler dans la course au Conseil national au mois d'octobre. Le Jurassien bernois devrait figurer en tête de liste de l'UDC du canton de Berne.

Sa désignation à l'unanimité par la soixantaine de membres de l'assemblée générale de l'UDC du Jura bernois à Reconvilier (BE) ne constitue pas une surprise. Le maire de Cortébert, un avocat de profession âgé de 34 ans, a fait part de sa disponibilité et de son intérêt depuis plusieurs mois.

Un seul candidat

Candidate à la candidature, la députée Anne-Caroline Graber n'a pas été adoubée par les délégués. Le parti a ainsi rejeté la proposition de l'UDC bernoise de placer deux candidats du Jura bernois en tête de liste.

En ne retenant qu'un candidat, l'assemblée de l'UDC du Jura bernois espère bénéficier du cumul, a indiqué Patrick Tobler, président de l'UDC du Jura bernois. Un scénario jugé indispensable pour qu'un francophone accède à la Coupole fédérale.

ats/boi

Publié Modifié

Un siège retrouvé depuis peu

L'unique siège du Jura bernois au Conseil national est aujourd'hui celui de l'UDC Jean-Pierre Graber.

Ejecté du Parlement à l'issue des élections fédérales 2011, mais premier des viennent-ensuite, le citoyen de La Neuveville a retrouvé son siège grâce à la démission cette semaine du conseiller national sortant Hansruedi Wandfluh.

L'absence d'élu du Jura bernois sous la Coupole était une première depuis 1848.