Modifié

Les acteurs clés de l'Ukraine après le départ de Viktor Ianoukovitch

Depuis le départ de Ianoukovitch, le président du Parlement ukrainien, Oleksandr Turchinov, concentre tous les pouvoirs. Connu pour son conservatisme, il avait cofondé avec Ioulia Timochenko le Parti libéral. [AFP]
Depuis le départ de Ianoukovitch, le président du Parlement ukrainien, Oleksandr Turchinov, concentre tous les pouvoirs. Connu pour son conservatisme, il avait cofondé avec Ioulia Timochenko le Parti libéral. [AFP]
De l'emblématique Ioulia Timochenko au leader d'extrême droite Oleg Tiagnibok, plusieurs figures devraient jouer un rôle considérable dans les semaines à venir en Ukraine. Portraits.

Alors que le président déchu Viktor Ianoukovitch et ses proches alliés sont en fuite, accusés par leur propre parti d'être "responsables" du bain de sang de Kiev, l'avenir de l'Ukraine dépendra de la formation du nouveau gouvernement en attendant l'élection présidentielle avancée au 25 mai. Qui sont les acteurs avec lesquels il faut compter?

OLEKSANDR TURCHINOV

Depuis le départ de Ianoukovitch, le président du Parlement ukrainien, Oleksandr Turchinov, est devenu Premier ministre par intérim et concentre tous les pouvoirs du pays. Connu pour son conservatisme, il avait cofondé avec Ioulia Timochenko le Parti libéral. C'est aussi le premier civil à avoir pris la direction du très influent service de renseignement ukrainien, le SBU, en 2005.

ARSENI IATSENIOUK

Aux commandes du Parti libéral, dirigé par Ioulia Timochenko, pendant la détention de cette dernière, Arseni Iatseniouk faisait partie du trio des opposants politiques qui a mené les négociations entre manifestants de la place Maïdan, le pouvoir et les médiateurs internationaux. L'opinion publique pourrait retenir contre lui les compromis avec le président Ianoukovitch. Il est également tributaire de la place que lui laissera Ioulia Timochenko.

IOULIA TIMOCHENKO

L'égérie de la Révolution orange, ancien Premier ministre de l'Ukraine, Ioulia Timochenko, est sortie de l'hôpital-prison de Kharkiv, après deux ans et demi de détention pour abus de faiblesse. Si elle s'est clairement opposée à Viktor Ianoukovitch depuis sa détention, la patronne du premier parti d'opposition, Batkivchina, affaiblie physiquement, a toujours visé la première place en Ukraine. "Je vous demande de ne pas envisager ma candidature pour le poste de Premier ministre", a-t-elle néanmoins affirmé dans un message publié sur le site internet de son parti.

OLEG TIAGNIBOK

Le troisième membre de l'opposition est le leader du parti d'extrême droite Svoboda, Oleg Tiagnibok. Très visible durant la révolution, il est le seul à avoir assisté au discours de Ioulia Timochenko sur la place Maïdan. Jusqu'ici assez évasif sur ses intentions, il n'exclut pas de s'allier à elle lors du scrutin présidentiel.

VITALY KLITSCHKO

L'ex-boxeur professionnel Vitaly Klitschko est le leader du parti centriste Oudar, littéralement "coup de poing". Second membre du trio d'opposants, il incarne aux yeux des manifestants la politique la moins corrompue. Il a confirmé sa candidature à la présidentielle du 25 mai, avant de se désister.

PETRO POROCHENKO

Très impliqué aux côtés des manifestants, l'influent patron des célèbres confiseries ukrainiennes Roshen, qui ont souffert ces derniers mois des mesures de rétorsion russes, ne cache pas son ambition politique. Ex-ministre des Affaires étrangères de Ioulia Timochenko, le libéral qui siège toujours au Parlement envisageait de devenir Premier ministre dans la vacance actuelle.

jgal avec agences

Publié Modifié