Modifié

DSK déposera plainte pour diffamation contre le film d'Abel Ferrara

Dominique Strauss-Kahn va porter plainte pour diffamation contre "Welcome to New York", qui retrace le scandale qui l'a fait chuter il y a trois ans.
Dominique Strauss-Kahn va porter plainte pour diffamation contre "Welcome to New York", qui retrace le scandale qui l'a fait chuter il y a trois ans.
L'avocat de Dominique Strauss-Kahn a annoncé lundi qu'il allait déposer plainte pour diffamation contre le film "Welcome to New York" d'Abel Ferrara, inspiré du scandale du Sofitel en 2011.

L'ancien directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, déposera plainte pour diffamation "d'ici quelques jours" contre le film d'Abel Ferrara "Welcome to New York", inspiré du scandale qui l'a fait chuter il y a trois ans, a annoncé lundi son avocat, Jean Veil.

Interrogé par la radio Europe 1, l'avocat a qualifié le film présenté samedi à Cannes de "merde", de "crotte de chien", comportant une part d'antisémitisme.

"Droit à l'oubli"

Dominique Strauss-Kahn est "écoeuré et effrayé par ce film" et a demandé à ses avocats de déposer une plainte pour diffamation du fait des accusations de viol et des insinuations faites tout au long du film, a précisé Maître Veil.

L'ex-épouse de DSK, Anne Sinclair, a également exprimé dimanche son "dégoût" à propos de "Welcome to New York" mais a précisé qu'elle ne l'attaquerait pas en justice.

>> Lire: Anne Sinclair exprime son dégoût pour le film inspiré de l'affaire DSK

Pour son avocat, Dominique Strauss-Kahn a été mis hors de cause dans l'affaire du Sofitel et a désormais "le droit à l'oubli".

afp/jvia

Publié Modifié

DSK doit encore être jugé

Le scandale du Sofitel de New York a mis fin aux ambitions politiques de DSK, alors favori à gauche pour la présidentielle française de 2012.

Dominique Strauss-Kahn doit encore être jugé courant 2014 en France dans une affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille (Nord).

Disponible sur internet

"Welcome to New York", réalisé par Abel Ferrara, avec Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset, a été projeté samedi soir en première mondiale lors du Festival de Cannes.

Le film est également achetable depuis samedi soir sur plusieurs plateformes internet.