Modifié

Vaud: victoire du ticket Savary-Recordon

Comme en 2007, les deux candidats de gauche, Géraldine Savary (PS) et Luc Recordon, ont été élus. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Comme en 2007, les deux candidats de gauche, Géraldine Savary (PS) et Luc Recordon, ont été élus. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
La socialiste Géraldine Savary et le Vert Luc Recordon sont arrivés ce dimanche en tête du 2e tour de l'élection au Conseil des Etats dans le canton de Vaud. La gauche s'est imposée avec une confortable avance face à Isabelle Moret (PLR) et Guy Parmelin (UDC). Le taux de participation, en recul, s'élève à 35,81%.

Selon les chiffres définitifs, la sortante socialiste (78'263 voix, 55.62%) a devancé l'écologiste Luc Recordon (71'686 voix, 50.95%) et la radicale Isabelle Moret (62'369 voix, 44.33%). L'UDC Guy Parmelin pointe en dernière position avec 58'687 voix (41.71%).


Le ticket de gauche a progressé au fur et à mesure de la publication du résultat des villes. Géraldine Savary et Luc Recordon avaient déjà terminé en tête lors du premier tour. La participation est en recul à 35,81%.


Ticket de gauche favori

Comme en 2007, les deux candidats de gauche, Géraldine Savary (PS) et Luc Recordon, ont été élus. [JEAN-CHRISTOPHE BOTT  - Keystone]Comme en 2007, les deux candidats de gauche, Géraldine Savary (PS) et Luc Recordon, ont été élus. [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Keystone]Cette élection confirme la popularité de la socialiste. Géraldine Savary, 43 ans, est plébiscitée dans les villes, mais aussi dans l'arrière-pays, fief traditionnel de la droite. Elle arrive notamment en tête dans des bourgs comme Echallens, Yvonand et Servion.


La sortante a bénéficié de la discipline de vote de son électorat. Elle s'est aussi beaucoup profilée ces dernières semaines sur la question de la crise, après les licenciements massifs annoncés dans le canton.


Luc Recordon, 56 ans, termine avec plus de 6500 voix de retard sur sa colistière. "J'ai été la cible de la droite, qui savait qu'elle ne pouvait pas prendre le siège de Géraldine Savary. Elle a tiré sur celui qui était le moins en avant", analyse Luc Recordon. Parti favori, le duo de gauche réédite son exploit d'il y a quatre ans. Il a tiré profit des divisions de la droite, qui avait présenté au premier tour une liste libérale-radicale et une liste UDC.


Echec de reconquête de la droite

La droite a ainsi échoué à reconquérir le siège radical perdu il y a quatre ans au Conseil des Etats. La PLR Isabelle Moret, que l'on voyait potentiellement créer la surprise au second tour, a obtenu 8000 voix de moins que Luc Recordon.


La PLR réalise toutefois un meilleur score que Charles Favre il y a quatre ans. Il est difficile de déboulonner un élu, qui bénéficie de la prime au sortant, ont fait valoir les stratèges PLR. La droite estimait aussi qu'elle avait eu de la peine à gagner les voix du centre.


L'UDC Guy Parmelin termine au dernier rang. Il a été biffé par une partie de l'électorat PLR. Mais il progresse légèrement par rapport à 2007 grâce probablement à l'aura agrarienne qu'il possède dans le canton.


Deux nouveaux venus

Cette élection permet à deux viennent-ensuite de l'élection au Conseil national d'accéder à la Chambre du peuple: l'écologiste Christian van Singer sauve ainsi son siège et le socialiste Jean Christophe Schwaab - fils de l'ancien conseiller d'Etat vaudois Jean Jacques Schwaab - fait son entrée au Parlement fédéral.


ats/ap/mre/olhor


Publié Modifié

Les résultats finaux

349 bureaux de vote sur 349

1. Géraldine Savary PS 78'263 55.62%
2. Luc Recordon Verts 71'686 50.95%
3. Isabelle Moret PLR 62'369 44.33%
4. Guy Parmelin UDC 58'687 41.71%