Modifié

Le PS vaudois gagne deux sièges au National

Roger Nordmann, Cesla Amarelle et Géraldine Savary (de gauche à droite): trois des six candidats PS vaudois élus au National [Keystone]
Roger Nordmann, Cesla Amarelle et Géraldine Savary (de gauche à droite): trois des six candidats PS vaudois élus au National [Keystone]
Le PS gagne deux sièges au Conseil national au détriment de La Gauche, qui disparaît totalement, et des Verts, qui perdent un représentant. A droite, l'UDC régresse de cinq à quatre, tandis que le PLR et le PDC se maintiennent. Les Vert'libéraux obtiennent un premier siège.

Après une nuit d'attente en raison d'une importante panne informatique, les résultats définitifs de l'élection au Conseil national pour le compte du canton de Vaud sont enfin tombés.


Le Parti socialiste gagne deux sièges au Conseil national. La Gauche disparaît du paysage, alors que les Verts perdent un représentant. A droite, l'UDC régresse de cinq à quatre, tandis que le PLR se maintient à quatre. Les Vert'libéraux obtiennent un premier siège et le PDC conserve le sien.


Les élus, dans le détail

Chez les socialistes, Géraldine Savary, Roger Nordmann, Ada Marra, Eric Voruz, Josiane Aubert et Cesla Amarelle sont élus, avec Jean Christophe Schwaab comme premier des viennent ensuite. Du côté des Verts, Luc Recordon et Adèle Thorens ont passé la rampe, avec Christian van Singer en embuscade si Luc Recordon passe aux Etats lors du second tour.


A droite, pour l'UDC, sont élus Guy Parmelin, André Bugnon, JeanPierre Grin et Pierre-François Veillon. Le PLR maintient ses quatre sièges, avec, pour les radicaux, Isabelle Moret, Olivier Français et Olivier Feller, et pour les libéraux Fathi Derder.


Le PDC Jacques Neirynck conserve son fauteuil alors que la Vert'libérale Isabelle Chevalley est élue. La répartition entre 10 sièges à droite et 8 à gauche est identique à celle de 2007. La participation était de 41.61% pour cette élection.




La Conseillère d'Etat vaudoise Anne-Catherine Lyon semble s'ennuyer, alors que la publication des résultats prend du retard suite à la panne. [Olivier Maire - KEYSTONE]La Conseillère d'Etat vaudoise Anne-Catherine Lyon semble s'ennuyer, alors que la publication des résultats prend du retard suite à la panne. [Olivier Maire - KEYSTONE]Le bug informatique agace les partis

C'est une honte, déclarait dimanche soir le conseiller national socialiste Roger Nordmann. "Profondément déçu", le président du PDC vaudois Roger de Preux estimait lundi que "tous les cantons ont résolu depuis longtemps ces problèmes informatiques". Les communes ont dû garder leurs scrutateurs jusque tard dans la soirée, voire même lundi matin encore. Lire: Couacs au dépouillement


Pour la présidente des libéraux Catherine Labouchère, ce bug est "un scandale. L'épreuve a été difficile pour nos 72 candidats". En outre, faute de pouvoir analyser les résultats, les libéraux et les radicaux sont restés bloqués dans la préparation de leur congrès de lundi soir, destiné à fixer leur stratégie pour le second tour du Conseil des Etats, a-t-elle commenté.


Pour la présidente des libéraux Catherine Labouchère, ce bug est "un scandale. L'épreuve a été difficile pour nos 72 candidats". En outre, faute de pouvoir analyser les résultats, les libéraux et les radicaux sont restés bloqués dans la préparation de leur congrès de lundi soir, destiné à fixer leur stratégie pour le second tour du Conseil des Etats, a-t-elle commenté.


Origine de la panne élucidée

L'origine de la panne informatique qui a retardé la publication des résultats vaudois pour le Conseil national a été trouvée. Elle est due à un nombre de connexions trop élevé sur le logiciel de saisie des résultats Votelec.


L'application et ses environnements informatiques étaient faits pour supporter 700 sessions. Dimanche, des pics jusqu'à 2000 connexions simultanées ont été enregistrés en raison d'un bug. En effet, certaines sessions restaient ouvertes, malgré leur fermeture par les utilisateurs.


Une cellule de crise a été mise en place. Elle se concentre actuellement en priorité sur la résolution de ce problème en vue de la prochaine votation, le second tour de l'élection au Conseil des Etats, le 13 novembre.


ats/pbug


Publié Modifié

Répartition des sièges par partis

PLR: 4 sièges (-)
UDC: 4 sièges (-1)
PS: 6 sièges (+2)
Verts: 2 sièges (-1)
PDC: 1 siège (-)
La Gauche - POP: 0 siège (-1)
Vert'Libéraux: 1 siège (+1)