Modifié

Téléphonie fixe: quelques conseils

Quelques pièges à éviter.
Quelques pièges à éviter.
Le monde de la téléphonie fixe est une jungle. Outre le nombre de tarifs et d'options proposés aux consommateurs, il faut compter avec la concurrence des câblo-opérateurs. Quelques conseils.

Pour commencer, précisons qu'il n'existe pas de solution applicable à tous. Chacun doit rechercher l'offre la plus avantageuse en fonction des disponibilités techniques et de son propre usage. Ce conseil est d'ailleurs valable tant en matière d'internet que de téléphonie et peut-être bientôt de télévision.


1) Monopole vacillant

Il faut savoir qu'il est désormais possible de téléphoner autrement que par la ligne du téléphone. De nombreux câblo-opérateurs, comme Cablecom, concurrencent directement Swisscom et les autres sociétés de téléphonie conventionnelle. Si vous avez la possibilité de passer par une telle alternative, il vaut la peine de comparer les tarifs, qui sont souvent des plus avantageux.


2) Quel comportement?

Il est très important de prendre ses dernières factures de téléphone et d'analyser son comportement. Il faut être particulièrement attentif aux appels passés sur le réseau mobile ou vers l'étranger. Ce sont ce genre de coups de fil qui reviennent le plus cher. Si chacun de ces postes représente des dizaines de francs par mois, il vaut la peine de s'interroger sur sa facture et sur les alternatives possibles. Des sites comme Comparis ou Allo.ch permettent de comparer des tarifs mais leurs informations ne sont malheureusement pas toujours complètes.


3) Gratuité vers le fixe

Lorsque vous connaissez votre comportement, il est possible de commencer à trouver des solutions. D'abord, si vous téléphonez souvent le soir vers le réseau fixe, il faut savoir que certains opérateurs comme Tele2 ou sa filiale Econophone offrent la gratuité des conversations dès 20h (mais attention le plein tarif reste en vigueur jusqu'à 19h59!). Il est évident qu'une personne téléphonant surtout la journée n'a pas intérêt à choisir ce genre d'option, surtout si elle appelle entre 17h00 et 20h00, puisque le tarif réduit débute en fin d'après-midi chez la plupart des opérateurs.


4) Gratuité vers les mobiles

Les coûts induits par des appels vers les mobiles sont hautement compressibles. Plusieurs opérateurs proposent soit des forfaits soit des offres combinées qui permettent de faire chuter ses coûts. Sunrise a été le pionnier dans ce domaine puisqu'il offre depuis longtemps des rabais à ses clients qui appellent des numéros de mobile de son réseau. Tele2, pour sa part, propose la gratuité des appels de ses clients fixes vers ses clients mobiles. Enfin, Swisscom vient de lancer l'option together qui permet de téléphoner entre trois numéros (un fixe et deux mobiles) pour un tarif fixe de 19 francs par mois. (La téléphonie sur IP, voir plus bas, est aussi très intéressante).


5) Gratuité vers le fixe et les Etats-Unis

Les tarifs pratiqués pour les appels vers l'étranger restent très variables d'un opérateur à l'autre. Alors qu'il en coûte 25 centimes par minute pour appeler le Portugal la journée, ce tarif chute à trois centimes en utilisant la carte prépayée de la Migros M-Budget, par exemple. D'ailleurs, ce genre de carte constitue LA solution pour les personnes ne disposant pas d'une connexion internet, qui permet de téléphoner par le web. Pour mémoire, un appel plein tarif vers le Portugal revient à 25 centimes chez Swisscom, 20 chez Cablecom, 17 chez Sunrise et 16 chez Tele2! Précisons encore que tant Cablecom, Sunrise que Swisscom proposent des options pour réduire sa facture sur l'international.


6) Téléphonie par le web

La téléphonie par IP est l'option la plus prometteuse pour faire des économies. Cette manière de téléphoner, utilisée depuis des années par les entreprises ou les administrations, se démocratise. Les économies peuvent être substantielles. Le plus simple est d'utiliser des logiciels comme Skype, Yahoo Messenger, Wengo, Windows Live Messenger ou ceux proposés en Suisse par les opérateurs de téléphonie par IP pour téléphoner de son ordinateur vers d'autres PC ou, parfois, vers n'importe quel numéro du réseau conventionnel. Attention aux tarifs de Skype vers les mobiles qui sont moyennement avantageux et qui son décomptés à la minute. Donc 61 secondes = deux minutes!

Des accessoires spécifiques, comme des casques avec un micro ou des combinés téléphoniques se branchant sur le port USB de l'ordinateur facilitent la téléphonie par IP au quotidien, même si certaines personnes trouveront plus confortable d'utiliser un combiné traditionnel.

Cela dit, parfois, cela vaut vraiment la peine de téléphoner par le web. Avec Switzernet, par exemple, après s'être acquitté d'un abonnement de 9 francs par mois, les appels sont gratuits sur le réseau fixe suisse, vers les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Chez Sipcall, moyennant quelques francs par mois, les tarifs sont aussi très attractifs, notamment vers le réseau mobile de Swisscom: entre 29 et 33 centimes, alors que Swisscom facture entre 31 et 41 centimes la minute. Autrement dit, il est plus cher de passer un appel 100% Swisscom que de passer par une compagnie tierce! Autre société intéressante, peoplefone, qui propose des solutions sans abonnement.


7) Téléphonie par IP plus facile

Pour les personnes qui téléphonent souvent, il peut être rentable d'acheter un combiné hybride, comme le Philips VOIP 3211s (environ 150 francs), qui permet de téléphoner soit normalement soit par internet si son ordinateur est allumé. Une autre solution consiste à acheter un modem spécial (entre 70 et 250 francs environ) qui permet de connecter son ordinateur et son téléphone conventionnel au web. Sipcall, Switzernet, IPWorldcom et d'autres sociétés proposent des tarifs intéressants. Signe révélateur, ce type de boîtier est de plus en plus souvent disponible dans la grande distribution et non plus seulement dans les magasins spécialisés.


8) Nouveautés attendues

Enfin, il ne faut pas oublier que le monde des télécoms évolue très rapidement, et que ce n'est peut-être pas le moment d'investir dans du matériel. Dans quelques semaines, Swisscom devrait lancer sa TV par l'ADSL et proposera peut-être une solution "triple-play": TV, internet et téléphone combinés. En France, ce genre de produits inclut l'internet, la télévision (quelques chaînes) et un forfait téléphonique pour une cinquantaine de francs par mois!


9) Question de fiabilité

Pour conclure, il ne faut pas oublier qu'un téléphone conventionnel fonctionne presque tout le temps et que la qualité ne varie pas. Certaines solutions par IP, notamment Skype et toutes les solutions ne passant pas par des boîtiers spécifiques, souffrent parfois d'une qualité sonore mois bonne: des échos peuvent perturber la conversation. Théoriquement, les produits les plus avancés, nécessitant l'achat d'un modem spécifique, ne devraient pas poser problème sur une ligne à haut-débit.

Xavier Studer en collaboration avec ABE


Publié Modifié

Skype: gare à certains tarifs

De nombreux internautes nous ont écrit après l'ABE de mardi consacré à la téléphonie fixe pour se plaindre d'une promotion de Skype. Le logiciel propose propose aux résidents français (seulement!) de téléphoner gratuitement sur les lignes fixes de l'Hexagone jusqu'à fin décembre.

En fait, ces téléspectateurs se sont vu facturer les frais habituels, soit environ 2,6 centimes la minute, ce qui reste plutôt avantageux. Skype ne précise pas clairement que cette offre est réservée aux résidents français uniquement et non aux francophones. Mais ce n'est pas là la seule limite du logiciel de téléphonie par internet. Sa tarification, aux arrondis extrêmes, peut parfois réserver des surprises désagréables.

Prudence
Par exemple, le logiciel arrondit systématiquement à la minute entamée. Evidemment, lorsqu'on appelle un téléphone fixe, ça ne pose pas trop de problème. Ainsi, un appel de 61 secondes vers un fixe revient à cinq centimes environ. En revanche, lorsque qu'on contacte un mobile, la facture est parfois beaucoup plus salée. Exemple: 61 secondes vers un cellulaire sont facturées 92 centimes!

Autre problème: le service SMS de Skype. Chaque message court revient à 14 centimes, un tarif intéressant de prime abord. Cependant, si le texte est trop long, le logiciel envoie une second message, ce qui coûte au total 28 centimes, même si le deuxième SMS ne comporte qu'un seul caractère! Certes, le logiciel indique le prix final de l'envoi, mais il faut y être attentif.

Comparer
Ces précautions prises, Skype présente tout de même un intérêt indéniable par rapport à d'autres solutions. Il ne faut pas oublier que ce sont environ cinq à six millions de personnes qui sont connectées en permanence et qui sont donc joignables gratuitement.

En fin de compte, pour les personnes qui téléphonent vraiment beaucoup vers des mobiles, la meilleure solution consiste à utiliser plusieurs produits différents (dont des solutions SIP) et de choisir les meilleures offres. Switzernet ou Peoplefone, notamment, proposent des tarifs très attrayants vers les mobiles.

Xavier Studer

Skype: gare à certains tarifs

De nombreux internautes nous ont écrit après l'ABE de mardi consacré à la téléphonie fixe pour se plaindre d'une promotion de Skype. Le logiciel propose propose aux résidents français (seulement!) de téléphoner gratuitement sur les lignes fixes de l'Hexagone jusqu'à fin décembre.

En fait, ces téléspectateurs se sont vu facturer les frais habituels, soit environ 2,6 centimes la minute, ce qui reste plutôt avantageux. Skype ne précise pas clairement que cette offre est réservée aux résidents français uniquement et non aux francophones. Mais ce n'est pas là la seule limite du logiciel de téléphonie par internet. Sa tarification, aux arrondis extrêmes, peut parfois réserver des surprises désagréables.

Prudence
Par exemple, le logiciel arrondit systématiquement à la minute entamée. Evidemment, lorsqu'on appelle un téléphone fixe, ça ne pose pas trop de problème. Ainsi, un appel de 61 secondes vers un fixe revient à cinq centimes environ. En revanche, lorsque qu'on contacte un mobile, la facture est parfois beaucoup plus salée. Exemple: 61 secondes vers un cellulaire sont facturées 92 centimes!

Autre problème: le service SMS de Skype. Chaque message court revient à 14 centimes, un tarif intéressant de prime abord. Cependant, si le texte est trop long, le logiciel envoie une second message, ce qui coûte au total 28 centimes, même si le deuxième SMS ne comporte qu'un seul caractère! Certes, le logiciel indique le prix final de l'envoi, mais il faut y être attentif.

Comparer
Ces précautions prises, Skype présente tout de même un intérêt indéniable par rapport à d'autres solutions. Il ne faut pas oublier que ce sont environ cinq à six millions de personnes qui sont connectées en permanence et qui sont donc joignables gratuitement.

En fin de compte, pour les personnes qui téléphonent vraiment beaucoup vers des mobiles, la meilleure solution consiste à utiliser plusieurs produits différents (dont des solutions SIP) et de choisir les meilleures offres. Switzernet ou Peoplefone, notamment, proposent des tarifs très attrayants vers les mobiles.

Xavier Studer