Modifié

Le plus grand festival suisse des arts de la rue fête son quart de siècle

Le spectacle "Système D" du collectif Kaboum au festival La Plage des Six pompes à La Chaux-de-Fonds en 2017. [Valentin Flauraud - Keystone]
La Plage des Six Pompes souffle ses 25 bougies / Anticyclone / 5 min. / le 2 août 2018
L'édition 2018 marque le 25e anniversaire du festival de La Plage des Six Pompes. Pas moins de 281 représentations distillées par 86 compagnies arpenteront les rues de La Chaux-de-Fonds du 5 au 11 août.

Les arts de la rue ont cette particularité de ne pas être confinés à une seule forme de spectacle: de l'entre-sort intime pour un spectateur à la déambulation gigantesque attirant des milliers de spectateurs, l'éventail proposé par La Plage des Six Pompes est large.

Pour cette 25e édition comme pour les précédentes, des artistes confirmés se produiront dans les rues de La Chaux-de-Fonds et La Nouvelle Vague accueillera une sélection de nouvelles créations et de jeunes compagnies. Comme chaque année, des DJ's et des groupes de musique joueront le soir, des artistes donneront des cours de cirque aux enfants et des stages seront proposés aux adultes.

La particularité des arts de rue, c'est qu'on essaie de s'adresser à tout le monde. Du coup, il faut du solo de rue de cirque, il faut de la danse, il faut de l'opéra, il faut du chant, il faut de la musique, il faut du théâtre

Manu Moser, programmateur du festival. [Eloïse Nussbaum - RTS]
Manu Moser, directeur artistique de La Plage des Six Pompes

Explosion de couleurs pour les 25 ans

Pour célébrer dignement cet anniversaire, l'accent est mis sur des projets particuliers: créations sur mesure de compagnies de renom ou collaborations locales créées pour l'occasion. Des spectacles musicaux, des déambulations de grande ampleur pour explorer les habitudes, sortir de la logique, des ornières et des sentiers battus.

Quelques événements plus importants sont au programme, notamment Artonik (F), avec "The Colour of Time", un spectacle chorégraphique déambulatoire. Né d'un besoin de partage, d'une envie de s'opposer aux idées qui divisent, le spectacle s'inspire de la "Holi", fête hindoue célébrant l'arrivée du printemps dans une explosion de couleurs. "C'est un des gros événements de cette année. Les spectateurs sont invités à apprendre les pas de danse sur internet pour venir faire une espèce d'immense flashmob au milieu du spectacle", explique Manu Moser.

Autre nouveauté: désormais chaque année, le festival proposera à un metteur en scène d'adapter un spectacle "de salle" pour venir le jouer "en rue".

>> A écouter, l'interview de Manu Moser dans "Vertigo":

Manu Moser. [DR]DR
L'invité: Manu Moser, le festival en grande pompe / Vertigo / 53 min. / le 24 juillet 2018

La tradition du chapeau

"On disait à l'époque qu'on était un festival gratuit. C'est faux. On est un festival au chapeau. On conserve cette très vieille tradition qui a tendance à disparaître en Europe pour des raisons légales la plupart du temps", explique Manu Moser. A La Plage des Six Pompes, c'est le public qui décide s'il a aimé ou pas et rétribue les artistes en conséquence, comme le veut la coutume des arts de la rue.

Le chapeau fait partie de l'événement. Le festival marche de cette façon depuis la première édition et cela semble fonctionner: "Si les chapeaux n'étaient pas bons, j'aurais moins de compagnies qui souhaitent venir se produire à la plage", ajoute le directeur artistique.

Un festival malgré les coupes budgétaires

En début d'année, les baisses de subventions et les coupes budgétaires ont affecté le monde culturel neuchâtelois. La Plage des Six Pompes a été directement touchée par les coupes.

>> A lire aussi: "Neuchâtel préfère des querelles de gamins à une gestion du canton"

Fragilisé, le festival arrive tout de même à fonctionner et peut compter sur l'aide de la Ville de La Chaux-de-Fonds. "Un festival comme la plage est un événement qui ramène une certaine aura dans une ville", explique Manu Moser.

Je crois que comme beaucoup d'autres événements, et beaucoup de lieux culturels, on subit une espèce de logique de la coupe budgétaire actuellement. On fait tous avec. La grosse question, c'est: jusqu'à quand tout le monde fera avec?

Manu Moser. [DR]
Manu Moser, directeur artistique de La Plage des Six Pompes

Et si le festival devait un jour partir pour exister ailleurs faute de financement? Manu Moser n'exclut pas cette possibilité. En revanche, La Plage des Six Pompes n'aurait pas lieu ailleurs, car la manifestation est trop intimement liée à La Chaux-de-Fonds, à son architecture et à sa population. "Mais peut-être qu'on partira un jour faire autre chose ailleurs", concède Manu Moser.

Propos recueillis par Rafael Wolf pour "Vertigo"
Adaptation: Lara Donnet

La Plage des Six Pompes, à La Chaux-de-Fonds du dimanche 5 août au samedi 11 août.

Publié Modifié

Les Six Pompes Summer Tour

A l'occasion de ses 25 ans, La Plage des Six Pompes lance une tournée décentralisée et propose, à travers la Suisse romande, des spectacles de compagnies s'étant produit à La Chaux-de-Fonds. Ce projet participe, selon Manu Moser, à donner envie au public d'aller voir des spectacles d'arts de rue.

Ainsi, 13 compagnies tournent dans sept villes partenaires aux mois de juillet et août.