Modifié le 30 mars 2018

Le riche et beau "Carnet de Bal" de Mirjana Farkas

La couverture du livre de Mirjana Farkas "Carnet de bal".
Théâtre: Mirjana Farkas Vertigo / 5 min. / le 29 mars 2018
Un livre pour enfants devenu spectacle de danse. Chorégraphié par Madeleine Piguet-Raykov et dessiné par Mirjana Farkas, "Carnet de bal" est une invitation malicieuse à guincher sur toutes les danses. A découvrir à Moutier le 5 avril.

Le carnet de bal, c'est cet opuscule intime où l'on note les noms de ses partenaires de valse. L'objet est devenu désuet. Il était donc temps de le réhabiliter.

"Carnet de bal" c'est désormais un livre à placer entre toutes les mains, pas privé pour un sou et particulièrement malicieux. Il est signé Mirjana Farkas, une dessinatrice genevoise qui œuvre pour les jeunes lecteurs et pour la presse romande quotidienne.

Elle a beau se déclarer timide et préférer son atelier aux mondanités des vernissages, Mirjana Farkas est aussi une femme qui s'affiche: les passants de Suisse romande peuvent régulièrement croiser ses placards dans la rue. Ils sont aisément reconnaissables: vifs, colorés, ils ont l'énergie, la douceur et l'optimisme de l'enfance.

Du livre au spectacle

"Carnet de bal" a d’abord été publié sous forme de leporello, soit un livre qui s'ouvre comme un accordéon. Vous en débutez la lecture, vous êtes déjà dans la musique. Connaissiez-vous le sirtaki à ski, le madison à moustache ou le slow des sumos? L'histoire des danses n'aura plus de secret pour vous.

Dans un bond, les dessins sont devenus décors, les personnages costumes et masques, le texte chorégraphie, grâce à la comédienne et danseuse Madeleine Piguet-Raykov, secondée sur scène par l'auteure. "Carnet de Bal", est désormais une invitation à entrer dans la danse. Pour les petits comme pour les grands.

L'anatomie poétique de Mirjana Farkas

La couverture du livre "Dans mon corps" de Mirjana Farkas. La couverture du livre "Dans mon corps" de Mirjana Farkas. [lajoiedelire.ch] "Boum!", "Animalario", "Les Interdits ça suffit", "La Java martienne", la bibliographie de Mirjana Farkas est désormais conséquente et révèle la bonne santé et l'inventivité des auteures romandes de littérature pour jeunesse. Quelques noms: Albertine, Irène Schoch, Adrienne Barmann et Mirjana Farkas, des plumes que l'on retrouve souvent chez la même éditrice, l'excellente Francine Bouchet de La Joie de lire.

Dernier titre paru en librairie, "Dans mon corps" de Mirjana Farkas est un livre d'anatomie poétique. On y voit des enfants qui pensent, dansent, dorment ou pleurent. "Ce n'est pas un livre documentaire, mais plutôt un parcours imaginaire au fil des émotions et des sensations des enfants" explique la dessinatrice qui se souvient "du mélange de timidité et de crainte diffuse qui teintait de migraine mes dimanches soirs, à la veille de mon cours de piano avec un prof que je n'aimais pas…"

A quoi ressemble le corps intérieur d'un enfant qui rigole? A un feu d’artifice rouge, jaune et vert. Et lorsqu'il mange, c'est tout un jardin qui pousse à l'intérieur de son corps. Une leçon d'anatomie à croquer.

Thierry Sartoretti/ld


Mirjana Farkas et Madeleine Piguet-Raykov, spectacle "Carnet de Bal" à voir le 5 avril au CCP de Moutier, le 6 mai à la Belle Usine de Fully, ainsi qu'à la Fête de la danse, à Vevey et Lausanne, les 5 et 6 mai 2018

Publié le 30 mars 2018 - Modifié le 30 mars 2018