Publié

Jean-François Balmer et Marc Bonnant revisitent les grands discours

Les invités culturels: Jean-François Balmer et Marc Bonnant présentent leur nouvelle pièce [RTS]
Jean-François Balmer et Marc Bonnant présentent leur nouvelle pièce. / 12h45 / 10 min. / le 24 avril 2017
Jean-François Balmer et Me Marc Bonnant se produisent mardi à Genève dans "Maîtres-mots du XXe siècle", une pièce sur les grands discours qui évoque notamment celui que Robert Badinter a tenu en 1981 devant l'Assemblée nationale à Paris pour demander l'abolition de la peine de mort.

Le discours du 17 septembre 1981 de Robert Badinter, garde des Sceaux et ministre de la Justice, demandant à l'Assemblée nationale l'abolition de la peine de mort en France, est le coeur de cette pièce intitulée "Maîtres-mots du XXe siècle". Elle sera jouée mardi au Bâtiment des forces motrices à Genève.

Jean-François Balmer lira le discours tandis que Me Marc Bonnant, récemment sacré à la Nuit de l'Eloquence à Paris meilleur orateur francophone vivant, le commentera. 

"Ce sont des mots qui portent"

L'idée de base était de choisir un discours qui a fait l'histoire, explique Me Marc Bonnant. Dans ce spectacle, il fallait quelqu'un qui incarne la parole, un rôle tenu par Jean-François Balmer. Quand on lit le texte de Badinter, on lit un texte écrit par quelqu'un d'intelligent et de cultivé. "Mais l'entendre le dire donne à la pensée son relief, frappe les coeurs et embrase les âmes", souligne Marc Bonnant.

"Dire les mots de Badinter, c'est un travail d’acteur", relève de son côté Jean-François Balmer. "Ce sont des mots qui portent. Un acteur n'est qu'un interprète, à la différence de grands avocats qui, eux, sont des créateurs."

hof

"Maîtres-mots du XXe siècle", un spectacle à voir le 25 avril 2017 au Bâtiment des forces motrices de Genève

Publié