Modifié le 10 octobre 2016 à 16:25

Enfant terrible du théâtre, Alexis Michalik présente "Le Porteur d'histoire" au festival FriScènes

L’invité culturel: Alexis Michalik parle de sa pièce intitulée «Le Porteur d’histoire»
L’invité culturel: Alexis Michalik parle de sa pièce intitulée «Le Porteur d’histoire» 12h45 / 8 min. / le 10 octobre 2016
33 ans et 3 Molières, jeune auteur, metteur en scène et comédien, Alexis Michalik présente sa pièce "Le Porteur d'histoire" dans le cadre du festival international de théâtre Friscènes à Fribourg.

Pièce chorale à la narration complexe, "Le Porteur d'histoire" sera jouée en Suisse dans le cadre du festival international de théâtre FriScènes à Fribourg.

Une histoire à tiroirs qui traverse les époques, du 19 siècle aux années 80 et jusqu'à l’an 2000. Ce sont 5 acteurs qui jouent tous les rôles pour cette traversée des époques et qui posent la question du pouvoir de l’histoire dans nos vies.

A l'origine, "Le Porteur d'histoire" aurait dû être joué seulement trois fois, alors qu'aujourd'hui le spectacle dépasse les 1000 représentations. Écrire, mettre en scène, parfois jouer, Alexis Michalik aime être présent à chaque maillon de la chaîne.

>> Bande annonce de la pièce "Le porteur d'histoire": 

L'enfant prodige du théâtre

Michalik est précoce. Il est repéré à 19 ans par la grande metteure en scène Irina Brook pour incarner le rôle-titre de son décapant "Juliette et Romeo". Shakespeare devient la passion de cet autodidacte. Il le vénère, à sa façon. En 2008, il adapte "La Mégère apprivoisée" à la sauce comédie musicale dans "La Mégère à peu près apprivoisée". Un véritable carton.

En 2014, Alexis Michalik est la révélation des Molières. Deux récompenses d'un coup pour ses premières pièces, "Le Porteur d'histoire" et "Le Cercle des Illusionnistes". Un succès critique et populaire, car les deux pièces ne cessent de tourner. Le Parisien devient l'enfant prodige du théâtre et le coup de cœur des médias.

En attendant le grand rôle

En parallèle, le comédien travaille aussi pour la télévision. On peut l'apercevoir dans des feuilletons ou des séries, comme "Kaboul Kitchen". Ce touche-à-tout a même le temps d’écrire des scénarios et de passer derrière la caméra. Au cinéma, beaucoup de seconds rôles, entre autres dans "Sagan". Il attend aujourd'hui le grand rôle dans un grand film mais ne ressent aucune inquiétude, déclare-t-il sur le plateau du "12:45".

La pièce signée Alexis Michalik est à découvrir mardi 11 octobre dans le cadre du festival international de théâtre FriScènes à Fribourg.

Claire Burgy/Martine Clerc/mhae

Publié le 10 octobre 2016 à 16:18 - Modifié le 10 octobre 2016 à 16:25