Modifié

Giancarlo Sergi assure pouvoir cumuler ses mandats à Swiss Basket et au Béjart Ballet

Les défis du nouveau directeur général du Ballet Béjart: interview de Giancarlo Sergi [RTS]
Les défis du nouveau directeur général du Ballet Béjart: interview de Giancarlo Sergi / Forum / 5 min. / le 11 août 2022
Le patron de Swiss Basket Giancarlo Sergi a été nommé la semaine dernière directeur général du Béjart Ballet Lausanne. Invité dans Forum, il assure qu'il arrivera à cumuler les deux mandats.

La tâche qui attend Giancarlo Sergi ne sera pas de tout repos. Alors que Swiss Basket a encore des défis à relever, le Béjart Ballet Lausanne (BBL) sort d'une crise aiguë. Cela n'intimide par pour autant le Vaudois de 48 ans, qui refuse néanmoins l'étiquette d'homme providentiel.

>> Lire aussi : Le Béjart Ballet rebondit avec le président du basket suisse Giancarlo Sergi

"Je suis juste un homme qui adore travailler. Il faut comprendre que j'ai deux mandats à la Fédération suisse de basket: celui de président du conseil d'administration et celui de membre du comité exécutif. Et c'est ce comité que je quitterai prochainement pour me donner totalement au Ballet Béjart Lausanne."

Réorganisation de la Fédération de basket

Selon lui, il sera tout à fait possible de cumuler son poste de président du basket suisse et ses futurs engagements avec l'institution lausannoise: "Je commence à 80% au Ballet Béjart au 1er septembre et ensuite je vais me désengager progressivement de "l'opérationnel de la Fédération".

"Il y a une réorganisation interne qui est prévue ces prochaines semaines et, à partir de ce moment-là, j'aurai tout le temps de m'occuper à 100% du Ballet Béjart."

"Des valeurs similaires"

Et Giancarlo Sergi de préciser: "Il faut savoir qu'un mandat de président d'une fédération, ce n'est pas du tout professionnel, c'est quatre à cinq réunions par année. J'aurai tout le loisir et tout le temps de m'occuper de ce nouveau défi. Je ne suis pas seul dans ce cas."

Finalement, le nouveau directeur général du Béjart Ballet voit un certain nombre de parallèles entre ses deux fonctions: "Les valeurs du sport et de la danse sont assez similaires. On parle de respect de soi, de l'autre, de son corps. Il y a aussi la valeur du travail. Les danseurs et les danseuses, tout comme les sportifs, travaillent énormément."

Economiste de formation

Au bénéfice d’une grande expérience de gestion et de direction dans le domaine du sport national et international, ainsi que d'une connaissance pointue et unique en matière d’éthique dans cette pratique, Giancarlo Sergi possède les qualités humaines et professionnelles requises pour faire face aux défis qui attendent l’institution, avait écrit le Conseil de fondation de BBL au moment de sa nomination.

Economiste de formation (HEC Lausanne), titulaire d’un master européen en management des organisations sportives (Université de Lyon) et doctorant en bonne gouvernance, éthique et intégrité dans le sport à l’Université de Lausanne (HEC), Giancarlo Sergi est depuis 2014 président exécutif de Swiss Basketball.

Propos recueillis par Tania Sazpinar/asch

Publié Modifié