Modifié

Le Festival de la Cité résonne à nouveau dans les rues de Lausanne

Des spectateurs lors de la 48e édition du Festival de la Cité en 2019 à Lausanne. [Jean-Christophe Bott - Keystone ]
Des spectateurs lors de la 48e édition du Festival de la Cité en 2019 à Lausanne. [Jean-Christophe Bott - Keystone ]
A Lausanne, le Festival de la Cité a lancé mardi sa 50e édition. Jusqu'au 10 juillet, dans le quartier de la Cité et bien au-delà, danse, musique, théâtre, spectacles pour enfants et performances diverses s'offrent à tous les publics.

Le Festival de la Cité est de retour pour sa 50e édition avec l'envie d'encourager la curiosité de ses publics. Au fil des années, le festival s'est imposé comme un rendez-vous culturel unique et incontournable de la musique et des arts vivants. Le Festival de la Cité offre un large éventail d'expressions singulières de jour comme de nuit.

Entre le 5 et 10 juillet, ce sont cent propositions artistiques qui sont proposées au public, soit soixante concerts et quarante spectacles d'arts vivants dans dix-huit écrins différents. Des têtes connues, des figures émergentes, beaucoup de premières suisses: Michiel Vandevelde, Rébecca Chaillon, Joël Maillard, Fragan Gehlker, Camille Boitel, The Notwist, Dua Saleh, Siti Muharam, Chouk Bwa and The Ångströmers, Eydís Evensen, Olan! X Arthur Hnatek, Porridge Radio…

Le Festival de la Cité s'est toujours présenté comme étant ouvert à tous les publics. Pourtant, il a parfois été considéré comme trop pointu, voire élitiste. Un équilibre à trouver, selon sa directrice Myriam Kridi, entre des moments de convivialité et des publics différents. "C'est un festival qui n'a pas un public mais des publics. Il y a toujours beaucoup de publics différents selon ce qu'on programme" explique Myriam Kridi, interrogée par la RTS.

Une édition triplement exceptionnelle

Cette 50e édition du festival marque la dernière de sa directrice Myriam Kridi. Après deux ans de pandémie, cette édition est donc exceptionnelle à triple titre. "Il y a des projets qu'on fait pour la première fois, des scènes qu'on fait pour la première fois. C'est un peu multi-couches, c'est-à-dire qu'on a mis ensemble des expériences qu'on a faites ces dernières années, pour créer un festival qui ressemble à 2019, plus certaines expériences de 2021, plus une scène de bal qu'on fait pour la première fois à la Mercerie, plus une scène toute nouvelle sur la place du château par exemple", explique Myriam Kridi à la RTS.

Une offre pléthorique et plusieurs expériences amalgamées donnent à cette édition 2022 une saveur toute particulière. En sept ans de direction du Festival de la Cité, Myriam Kridi a voulu voir évoluer la manifestation en portant à l'espace public une attention toute particulière: "Tant en ce qu'il signifie, comment il peut accueillir des publics qui n'ont pas forcément prévu de voir certaines choses, et aussi comment il peut donner de l'ampleur ou de l'impact à certains projets qui a priori n'avaient pas été joués ou créés dans l'espace public", explique-t-elle. Créer une passerelle entre les projets et les lieux, c'est le défi que s'était fixé Myriam Kridi.

>> A écouter: l'interview de Myriam Kridi dans "Vertigo"

Myriam Kridi, directrice du Festival de la Cité. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Myriam Kridi, sa dernière édition / Vertigo / 15 min. / le 5 juillet 2022

Des défis, Myriam Kridi en a relevé plusieurs durant les sept années passées à la tête du Festival de la Cité. En 2016 notamment, la directrice a dû composer son programme en tenant compte des travaux qui étaient en cours à la Cité et proposer ainsi une édition "hors les murs". "Rester ouvert et proposer de nouvelles choses, ça a été un grand défi" avoue la directrice.

Ce qu'elle fera ensuite, Myriam Kridi ne le sait pas encore: "J'ai besoin de faire ce festival, de vivre cette édition pour avoir l'esprit libre pour savoir de quoi j'aurai envie ensuite, parce que le festival prend tout mon espace mental. [...] J'ai besoin d'être à 200% et d'être là à l'instant présent pour me projeter ensuite sur la suite. J'ai le temps, je crois."

>> A lire aussi: Martine Chalverat va prendre la direction du Festival de la Cité à Lausanne

Propos recueillis par Anne Laure Gannac

Adaptation web: ld

Le Festival de la Cité, du 5 au 10 juillet 2022 à Lausanne.

Publié Modifié

Le Festival de la Cité 2022 en chiffres

Lieux: 18

Créations: 5

Spectacles en première Suisse: 26

Concerts en première Suisse: 23

Projets: 100

Dont 3 spécialement pour le jeune public + 7 spectacles tout public

Cartes-blanches: 3

Nombre de représentations et concerts: 202

Nationalités: 31

Source: communiqué de presse du festival