Modifié

Le festival Belluard Bollwerk propose vingt-six projets pluridisciplinaires

La scène de la Forteresse du Belluard-Bollwerk à Fribourg. [Julie Folly - Belluard-Bollwerk]
La scène de la Forteresse du Belluard-Bollwerk à Fribourg. [Julie Folly - Belluard-Bollwerk]
La 39e édition du festival Belluard Bollwerk, manifestation dédiée aux arts vivants, a débuté jeudi à Fribourg. Jusqu'au 2 juillet, le public peut y découvrir vingt-six projets artistiques pluridisciplinaires, dont dix créations et quatre premières suisses.

Des artistes mêlant danse, performance, théâtre, musique, poésie, installation mais aussi océanographie, psychiatrie, neurosciences ou dressage de pigeons vont rallier Fribourg pour neuf jours d’arts vivants flamboyants, ont rappelé jeudi les organisateurs dans un communiqué. La forteresse du Belluard abrite la scène principale du festival.

La seconde scène de la fortunée des Remparts doit accueillir pour sa part une série de représentations à partir de samedi. Dès mardi, des projets investiront par ailleurs différents lieux en ville et dans le canton de Fribourg.

Voyage et avant-garde créative

La 39e édition invite à voyager du Liban à la France, en passant par l'Italie, l'Autriche, la Belgique et les Etats-Unis. La manifestation rassemble des figures de l'avant-garde créative de différentes générations, de 20 à 80 ans.

Le festival a été lancé jeudi soir dans la forteresse du Belluard avec "Told by my Mother" du chorégraphe libanais Ali Chahrour. La performance, montrée pour la première fois en Suisse, est un récit où l'amour transcende la folie destructrice de la guerre.

"Medieval Crack"

Ce vendredi soir, le spectacle "Medieval Crack" va quant à lui permettre de réviser nos clichés sur le Moyen Âge. Le collectif de danse Foulles et le médiéviste Clovis Maillet partent à la recherche des failles queer de l’histoire médiévale. Celles qui permettent à d’autres récits, identités, danses d’émerger. Dans une volonté de se réapproprier le temps et l’histoire, le collectif va glaner dans les représentations et reliques d’une époque matière à s’émanciper. Car le Moyen Âge a aussi vécu ses heureuses heures de lumières et de libertés.

>> A écouter: une chronique sur le spectacle "Medieval Crack" dans "Vertigo"

"Medieval Crack" du collectif Foulles. [Yoshiko Kusano - Belluard Festival]Yoshiko Kusano - Belluard Festival
"Medieval Crack" au Festival Belluard / Vertigo / 6 min. / le 23 juin 2022

Vendredi 1er juillet, le festival accueillera également en première Suisse "Carte noire nommée Désir", de la metteuse en scène martiniquaise Rébecca Chaillon. Le spectacle se penche sur les plaies "toujours ouvertes" de l'histoire coloniale.

olhor avec ats

Festival Belluard Bollwerk, Fribourg, jusqu'au 2 juillet 2022.

Publié Modifié