Publié

Guillaume Gallienne, Saint, loup et pape dans "François le Saint Jongleur"

L'acteur Guillaume Gallienne en mai 2017. [Julien Warnand - EPA/Keystone]
L'invité de La Matinale - Guillaume Gallienne, acteur / La Matinale / 11 min. / le 24 janvier 2022
À l'occasion des 750 ans de l'église Saint-François à Lausanne, l'acteur français Guillaume Gallienne interprète mercredi et jeudi "François le Saint Jongleur", un seul en scène tiré d'un texte de l'auteur italien nobelisé Dario Fo.

Comédien et gourmand, dans l’assiette comme dans sa carrière professionnelle, l’acteur français Guillaume Gallienne que l'on peut voir au cinéma ("Les garçons et Guillaume, à table"), à la télévision et sur scène, est à l’affiche des festivités liées aux 750 ans de l’église Saint-François. Il joue "François le Saint Jongleur" de Dario Fo au Centre culturel des Terraux de Lausanne. Un monologue inspiré de la vie de Saint François d’Assise, tiré d'un texte de l'auteur italien nobelisé Dario Fo, durant lequel Guillaume Gallienne, seul sur scène, interprète plusieurs personnages un peu loufoques.

Le Saint Jongleur

"Dario Fo était très anticlérical, explique Guillaume Gallienne à la RTS. Son théâtre dénonçait les excès de son époque." Prix Nobel de littérature en 1997, l’écrivain et dramaturge italien est décédé en 2016. Le titre de sa pièce, "François le Saint Jongleur", est un clin d’œil à sa réputation de "fabulateur": "La pièce et le personnage de Saint François d’Assise jonglent avec les mots et les histoires. Les Italiens surnommaient Dario Fo ‘il fabulatore’ parce qu’il se servait d’histoires de Saints pour laisser place à son imagination", détaille le comédien.

Dario Fo fait aussi passer des messages politiques: "À travers la pièce, il essaie d’expliquer au public que Saint François d’Assise était le premier communiste de l’histoire! Il rapproche ses idées politiques avec la vie du Saint. C’est amusant, car je joue une trentaine de personnages, dont Saint François, le loup, le pape… et un garde suisse qui arrive au Vatican!"

La pièce surprend, car je dois jouer comme si j'improvisais. Je m’oblige à ne pas être trop précis.

Guillaume Gallienne

Seul sur scène

Ce spectacle, mis en scène par Claude Mathieu, représente un défi pour l’acteur, qui joue dans une troupe de théâtre depuis vingt-cinq ans. "Pour un homme de troupe comme moi, jouer seul est compliqué. Le monologue n’est pas ma tasse de thé. Là en l’occurrence, le texte est génial, et son effet sur le public est si merveilleux que je prends sur moi. Le danger du monologue, c’est justement qu’il faut faire attention à ne pas être trop précis. Les réactions du public deviennent au bout d’un moment un peu systématiques, et on devient habile à force de les anticiper. Il n’y a rien de pire. Il faut s’autoriser à prendre des risques et à se planter."

Un lieu qui a du sens

Pour Guillaume Gallienne, le lieu du spectacle est surtout important lorsqu'il s’agit d’acoustique et de résonnance. "Mais il est vrai que certains lieux sont chargés de quelque chose, que cela nous touche ou pas. En tant qu'acteur, nous pouvons nous en servir pendant la représentation, et pour alimenter notre imaginaire. Je suis russe orthodoxe, donc la théâtralité dans le rite est très présente. Saint François est un Saint pur, assez simple; c’est le père des pauvres. Un endroit comme le Centre culturel des Terreaux se prête bien à la pureté du sujet du spectacle."

Propos recueillis par David Berger

Adaptation web: Myriam Semaani

"François le Saint Jongleur", mise en scène par Claude Mathieu, à voir les 26 et 27 janvier 2022 au Centre culturel des Terreaux à Lausanne.

Publié