Publié

"Rŭna", la joie simple de l’amitié célébrée au théâtre

Une scène du spectalce "Runa", présenté au Petit Théâtre à Lausanne. [Philippe Pache  - Petite Théâtre de Lausanne]
Rŭna (secret, murmures et magie) / Vertigo / 6 min. / le 9 novembre 2021
Au Petit Théâtre de Lausanne, puis au Théâtre Am Stram Gram de Genève, ce spectacle jeune public signé Delphine Lanza & Dorian Rossel nous emporte sur une plage, du côté de la Mer Noire.

Trois amies d’enfance se retrouvent. Joie, bonheur et un petit manque. Il manque la quatrième. Rŭna vit désormais loin d'ici. Envolée avec sa famille dans une maison de bois, en Crimée, tout au bord de la Mer noire. D’elle, le trio ne possède qu'un drôle d’enregistrement réalisé quand elle était toute petite. On pose un beau 33 tours en vinyle orange sur le tourne-disque. Une voix d’enfant improvise une chanson russe, accompagnée d’un piano malicieux et d’un sifflotement pour soutenir la mélodie. C’est frais, acidulé, merveilleux, irrésistible.

Les trois amies décident de partir la rejoindre. Et c’est parti pour un long périple: train, bateau, bus, train à nouveau, un peu d’avion et finalement une montgolfière… Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour retrouver sa meilleure copine d’enfance…

>> A voir, présentation du spectacle

Un duo de choc

A découvrir en famille dès l’âge de 6 ans, ce spectacle porte la signature de Delphine Lanza et Dorian Rossel. On les connait mieux pour leurs créations à destination des adultes. Avec à leur actif de véritables tubes théâtraux tels "Quartier Lointain", "La Maman et la Putain", "Une Femme sans Histoire" ou encore "Le dernier Métro", des pièces inspirées de la BD et du cinéma. Il y avait aussi "L’Usage du Monde", un précédent vagabondage inspiré de l’écrivain Nicolas Bouvier. On retrouve dans "Rŭna" ce goût de l’abstrait, du rêve et du non-dit qui caractérise "Laterna Magica" et "Madone", leurs dernières créations pour adultes actuellement également en tournée.

"Rŭna", visible au Petit Théâtre de Lausanne et bientôt au Théâtre Amstramgram de Genève est leur seconde création pour jeune public. Avant, il y a eu "L’Oiseau migrateur". Encore une histoire de voyage! Le duo Lanza & Rossel a décidément le vent sous les semelles.

La vraie Runa

Sur scène, "Rŭna" se raconte en peu de mots et beaucoup de bricolages réalisés en direct devant nous. Papier, carton, tissu. De la musique, des silences, de la magie, pas mal de rêveries et quelques grimaces. Ce n’est pas un de ces spectacles jeune public qui vous prend par la main de A à Z et vous sert une morale finale bien balisée. "Rŭna" vous laisse la liberté de rêvasser, suscite l’envie de vous saisir à votre tour de rouleaux et de pinceaux pour écrire votre propre aventure.

Pour raconter au féminin ce voyage très tendre, Dorian Rossel et Delphine Lanza ont choisi un trio issu principalement de la danse. Noémi Alberganti, Alexane Poggi et Amélie Vidon forment une chouette équipe de copines que l’on a envie de suivre tout là-bas, du côté de Sébastopol. Une presqu’île d’où vient la vraie Runa, avec un accent russe et pas d’accent diacritique sur le u… Car oui, elle existe bel et bien, là-bas, avec son frère Ilya et son papa Alexei. Et c’est sa vraie voix, espiègle et malicieuse, qui a donné naissance à ce spectacle qui célèbre l’amitié, les retrouvailles et les grandes embrassades.

Thierry Sartoretti/aq

"Rŭna, {secret, murmures et magie}", à voir au Petit Théâtre de Lausanne jusqu’au 21 novembre, puis au Théâtre Am Stram Gram de Genève du 3 au 12 décembre 2021

Publié