Modifié

Le Bateau-Lune, premier théâtre du Gros-de-Vaud, a ouvert ses portes

Jean Chollet, pasteur et homme de théâtre, directeur du L'Espace culturel des Terreaux à Lausanne. [Sandro Lisci - RTS]
L'invité du 12h30 - Jean Chollet, directeur du théâtre Bateau-Lune / Le 12h30 / 8 min. / le 30 août 2021
A Cheseaux, au nord de Lausanne, le Bateau-Lune accueille ses premiers spectateurs. Directeur du Théâtre du Jorat pendant vingt ans, Jean Chollet est à l'origine de ce nouveau lieu dédié à la création théâtrale. Quatorze spectacles y sont à découvrir.

Nouveau directeur et programmateur du Bateau-Lune, Jean Chollet est un homme de théâtre. Directeur du Théâtre du Jorat pendant vingt ans, initiateur et directeur de l’Espace Culturel des Terreaux à Lausanne pendant quinze ans, il est également le directeur de l’Espace Saint-Martial à Avignon depuis douze ans.

"Le Bateau-Lune, c'est une petite folie. Le rêve d'un petit théâtre de poche, avec un autre répertoire, me titillait beaucoup", livre à la RTS Jean Chollet, qui a investi un ancien lieu de culte à Cheseaux, la chapelle de Bel-Air. Cette bâtisse qui peut accueillir cinquante spectateurs, aujourd'hui classée aux monuments historiques, trouve ainsi un second souffle artistique.

>> A voir, un entretien avec Jean Chollet à l'enseigne de "Couleurs locales":

Entretien avec Jean Chollet, directeur du théâtre "Bateau-Lune" [RTS]
Entretien avec Jean Chollet, directeur du théâtre "Bateau-Lune" / Couleurs locales / 2 min. / le 31 août 2021

Programmation familiale

Pour cette première saison, quatorze spectacles dont cinq créations et trois spectacles jeune public, sont à l'affiche, du théâtre au cinéma muet, en passant par des concerts. "La programmation est plutôt familiale. Je ne voulais pas être en concurrence avec d'autres théâtres lémaniques à la programmation plus pointue. Dans la mesure où il n'y a pas beaucoup de théâtres dans la région entre Cossonay et Lausanne, j'ai pensé à une programmation grand public, destinée également aux familles."

Au programme notamment, deux textes d'Eric-Emmanuel Schmitt donnés en version théâtrale et mis en scène par Jean Chollet lui-même, "L'Evangile selon Pilate" et "La vengeance du pardon". Jusqu'au 25 septembre, le théâtre accueille "La terre de mon père" de Jean Naguel, qui aborde la douloureuse thématique du suicide des paysans.

Propos recueillis par Yves Zahno

Adaptation web: mh

Publié Modifié