Modifié

Une diète nourrit la succulente "cuisine intérieure" de Brigitte Rosset

Le Rendez-vous culturel avec l'humoriste Brigitte Rosset. [RTS]
Le Rendez-vous culturel avec l'humoriste Brigitte Rosset. / 12h45 / 14 min. / le 12 octobre 2020
Pour ses trente ans de carrière, l'humoriste genevoise Brigitte Rosset revient avec son cinquième seule en scène, "Ma cuisine intérieure". Nourrie par sa semaine de jeûne dans les Alpes de Haute Provence, le spectacle met en scène un délicieux mélange de personnages.

Elle avait déjà mis en scène avec humour une rupture sentimentale qui l'avait conduite en clinique ou évoqué les misères et splendeurs de l'amitié en compagnie de Frédéric Recrosio en parallèle de ses apparitions plus classiques au théâtre. Et livré récemment à la RTS quelques "Brèves de confinement" au côté de son fils Léon. Cette fois, Brigitte Rosset se serre la ceinture et se nourrit de l'aventure intense qu'est le jeûne, épique et pleine de rencontres surprenantes.

>> A voir, le teaser du spectacle:

"Quand on s'inscrit dans ce genre d'expérience, il y a toujours la motivation d'en ramener des observations pour un spectacle, outre le fait de perdre cinq kilos", explique la comédienne à la RTS. En ce sens, "Ma cuisine intérieure", sous-titré "jeûner et nourrir son esprit pour donner du poids à sa vie", poursuit ainsi la découverte des multiples facettes de la vie personnelle de l'humoriste genevoise, sacrée "comédienne exceptionnelle" par l’Office fédéral de la culture qui lui a attribué le prestigieux Prix suisse du théâtre en 2015.

Après une mise en bouche au Théâtre du Crève-Cœur à Genève durant quatre semaines fin 2017 et un test grand format au Théâtre du Jorat-Mézières en mai 2018, la nouvelle recette remodelée de son spectacle a été présentée au Théâtre Benno Besson d'Yverdon du 7 au 9 octobre, avant une tournée romande gargantuesque pour la saison 2020-21.

Revigorante hydrothérapie du colon

On retrouve dans "Ma cuisine intérieure" un succulent mélange de portraits. Il y a d'un côté les participants hauts en couleurs du stage "jeûne et randonnée" dans les Alpes de Haute Provence qui, sept jours durant, ont eu eau chaude et méditation à leur menu, ainsi qu'une revigorante hydrothérapie du colon. De l'autre, Brigitte Rosset convoque dans cette maison remplie de bocaux de tisane aux pissenlits tenue par Isabelle, l'épouse du naturopathe béat Eric, les personnages de ses précédents spectacles qui viennent semer la pagaille. Parmi eux figurent Jean-Pierre, le Genevois pure longeole à l'accent à couper au couteau, ou Anne-Marie, la mondaine coincée.

Cette narration parallèle, au sein de laquelle elle rend aussi hommage à sa mère décédée en début d'année et qui figure dans tous ses spectacles, donne aussi l’occasion à l'humoriste de questionner le processus de création et de livrer quelques secrets de fabrication. Bref, Brigitte Rosset assouvit savoureusement une faim de rencontres imaginées et imaginaires dans sa "cuisine intérieure".

Olivier Horner

"Ma cuisine intérieure", Equilibre Nuithonie, Fribourg, les 14 et 15 octobre; Théâtre de Valère, Sion, 20 octobre; Théâtre de Marens, Nyon, 30 octobre; puis en tournée en novembre, décembre en Suisse romande et en 2021.

Publié Modifié