Publié le 04 novembre 2019 à 14:07

Au Théâtre de Carouge, des ados ont joué Shakespeare dans une piscine

Théâtre: des jeunes amateurs de 9 à 21 ans jouent les "Sonnets" de Shakespeare à Genève
Théâtre: des jeunes amateurs de 9 à 21 ans jouent les "Sonnets" de Shakespeare à Genève 19h30 / 2 min. / le 02 novembre 2019
Sous la houlette du metteur en scène parisien Jean Bellorini, des comédiens amateurs de 9 à 21 ans de tous horizons ont monté en 6 semaines un spectacle autour des "Sonnets" de Shakespeare au Théâtre de Carouge, à Genève.

Les fameux "Sonnets" de Shakespeare constituent une œuvre majeure et toujours contemporaine qui parle d’amour et d’adolescence mais aussi de la beauté, la politique ou encore la brièveté de la vie. Au Théâtre de Carouge, à Genève, ils ont été choisis et interprétés le weekend dernier par des jeunes de 9 à 21 ans, tous habitants du canton de Genève.

>> A lire également, notre grand format William Shakespeare: le monde est un théâtre

Ce projet insolite et éphémère a été initié par le metteur en scène parisien Jean Bellorini et le chorégraphe Thierry Thieu Niang il y a à peine un mois et demi. Sur la scène du Théâtre, une piscine a été installée, pour mieux plonger au coeur de ces textes poétiques."Ca parle d'amour, le spectacle lie ça à l'adolescence. Moi par exemple, j’ai un sonnet qui dit qu’il aime une femme immensément, il y a ses chutes et c’est ce que symbolise la piscine" explique l'un des comédiens.

>> A voir: Quand des ados rencontrent Shakespeare, un spectacle sur l'amour

Quand des ados rencontrent Shakespeare
L'actu en vidéo - Publié le 01 novembre 2019

Au-delà de la performance, il s'agit d'une véritable aventure humaine pour ces jeunes qui ne se connaissaient absolument pas, avec la poésie comme langue commune.

"C'est comme si c'était moi qui avais pensé tout cela. C'est tellement beau quand je le dis, je me sens vraiment légère" s'émerveille l'une des actrices. Et une deuxième de regretter de ne pouvoir interroger Shakespeare. "Ces poèmes sont superbes. J'aurais tellement envie de le rencontrer pour lui demander: 'Qui t'a donné l'inspiration?'"

Déjà joué en France par d'autres adolescents, le concept semble séduire et conquérir ados et public. Gageons que les textes de Shakespeare nourriront encore longtemps l'imaginaire des adolescents.

Sujet TV: Marie-Emilie Catier

Adaptation web: mh

Publié le 04 novembre 2019 à 14:07