Publié le 12 septembre 2019 à 08:15

"Alice revisited", l'adolescence comme une migration vers l'âge adulte

Catherine Travelletti, metteure en scène d'"Alice revisited" au Théâtre de Vidy.
L'invitée du 12h30 (vidéo) - Catherine Travelletti, metteure en scène d'"Alice revisited" au Théâtre de Vidy L'invité du 12h30 / 8 min. / le 09 septembre 2019
La metteuse en scène Catherine Travelletti réunit sur une même scène des adolescents issus de la migration récente et des comédiens suisses. Ensemble, ils revisitent l'histoire d'"Alice au pays des merveilles".

Comment parler de la migration avec les premiers concernés, ceux-là même qui ont dû fuir leur pays? Et comment la migration est-elle vécue lorsque l'on est un ou une adolescent-e? La réponse se trouve peut-être au théâtre.

C'est en tout cas le pari qu'a fait la metteuse en scène Catherine Travelletti, qui a travaillé avec des adolescents issus de la migration et des comédiens suisses. Ils ont revisité l'histoire d'"Alice au pays des merveilles", célèbre fable de Lewis Carroll, ou quand passer de l'autre côté du miroir permet de vivre une autre vie.

"Alice revisited", mis en scène par Catherine Travelletti.
"Alice revisited", mis en scène par Catherine Travelletti. [Loan Nguyen - Vidy.ch]

Difficile passage à l'âge adulte

Le conte initiatique de Lewis Carroll est centré sur le passage de l'enfance à l'âge adulte, ce monde dont on ne comprend pas toujours les codes. La thématique a permis à Catherine Travelletti de tirer des parallèles entre l'adolescence et la migration, mais pas dans une optique politique, démographique ou sociologique. Le texte est centré sur le point de vue de l'humain et l'émotion.

"Le travail d'écriture s'est fait de manière collective", explique la metteuse en scène. Je n'ai pas différencié mes acteurs; chacun a écrit un texte qui commençait par "Je suis Alice". On a exploré les thèmes de chacun, puis on en a fait un multi-récit qui permet d'ouvrir une ou deux portes de ce pays des merveilles".

L'usage de la dramathérapie

Pour approcher les thèmes sensibles de la migration, la metteuse en scène a utilisé les outils du théâtre et la dramathérapie, la thérapie par le théâtre, qui permet d'éviter une approche frontale et de s'approprier avec bienveillance les enjeux grâce à une distance esthétique.

"Alice aussi était une migrante, dans un autre pays, un autre monde. Ce travail nous a vraiment beaucoup aidé à nous exprimer, sans limites. C'était une libération pour nous tous. Même si l'on ne guérit jamais vraiment d'un exil. C'est un travail qui continue et qui ne s'arrête jamais", confient Maryam Ghasemnejad et Danial Seyad Aboudi, deux des jeunes acteurs à découvrir sur la scène du théâtre de Vidy.

Propos recueillis par Yves Zahno

Adaptation web: mh

"Alice revisited", d'après Lewis Carroll, Théâtre de Vidy-Lausanne, du 6 au 14 septembre 2019.

Publié le 12 septembre 2019 à 08:15