Modifié le 26 juin 2019 à 15:52

"Helen W.", performance sous forme d'enquête au Belluard Festival

Le spectacle "Helen W." de la comédienne Aurore Jecker.
Théâtre: Avez-vous vu "Helen W."? Vertigo / 6 min. / le 25 juin 2019
Dans son spectacle solo aussi malicieux qu'étrange, la comédienne romande Aurore Jecker part à la recherche de sa sosie. Elle documente sa quête avec des photos, pour un spectacle-récit à voir au Belluard Festival.

Ça a débuté comme ça. Coup sur coup, trois personnes différentes abordent la comédienne Aurore Jecker pour lui parler de sa ressemblance extraordinaire avec une certaine Helen. Helen est une Bâloise née à Fribourg qui travaille dans un musée et pratique le skateboard. Sosie? Alter ego idéale? Aurore Jecker décide de la rencontrer. Et c'est ainsi que nait le spectacle "Helen W.". D'un désir.

Pour remonter la trace de sa belle Helen ("On dirait moi en mieux", déclare Aurore Jecker), la comédienne décide de rallier Bâle depuis Fribourg, précisément depuis le site où cette ressemblance lui a été révélée. La suite est cocasse, rocambolesque.

Aurore Jecker opte pour la marche à pied, en plein hiver, armée d'une simple photographie de cette mystérieuse Helen W., qu'elle montre aux personnes croisées dans les rues de Bâle. Aurore Jecker documente sa quête, prend des photos, lesquelles illustrent aujourd'hui "Helen W.", son spectacle-récit avec un diaporama, des captures de smartphone et des images d'archives.

Comédienne-enquêtrice

Aurore Jecker a bien dégotté le portrait de son sosie sur un réseau social, mais elle décide de ne pas la contacter directement. Trop simple. Sa recherche devient quête, la démarche mue en jeu de pistes et les coïncidences s'accumulent au fil de ses recherches. En voici une: dans sa période rock grunge adolescente, Aurore Jecker aimait secrètement un garçon qui habitait… juste à côté de l'actuel appartement de la maman d'Helen.

Au fur et à mesure du récit de la comédienne, cette poursuite devient exotique, intense, étrange et inquiétante. Est-on face à un délire obsessionnel? L'intérêt de la comédienne pour son double n'est-il pas en train de virer au harcèlement? Et que recherche au fond Aurore Jecker?

On a tous entendu ces histoires de personnes qui se créent des alias sur internet ou tentent de voler l'identité d'autrui. Plus il avance dans son récit, plus le spectacle "Helen W." brouille les cartes. Tout cela est-il bel et bien vrai ou s'agit-il d'un piège, d'une affabulation? Seule certitude, la présence de la comédienne-enquêtrice face à nous et le suspense de cette histoire de double. Aurore Jecker a-t-elle finalement rencontré Helen W.? Pour le meilleur ou pour le pire?

Thierry Sartoretti/ld

"Helen W." de Aurore Jecker. A Fribourg, Festival Belluard les 28 et 29 juin.

Sélection Suisse du Festival d'Avignon, le 10 juillet, Théâtre Gilgamesh Belleville.

Publié le 26 juin 2019 à 14:30 - Modifié le 26 juin 2019 à 15:52