Publié le 03 mai 2019 à 20:30

A la Comédie de Genève, le théâtre s’offre une échappée belle en soli

Une photo du spectacle "Si tu t'mettais un peu dans l'moule" de Marion Chabloz.
Théâtre: Marion Chabloz sʹmet dans lʹmoule Vertigo / 6 min. / le 03 mai 2019
A l'occasion du festival "You are not alone", onze jeunes artistes majoritairement féminines proposent des soli aussi inventifs qu’intrigants. A découvrir jusqu’au 12 mai à la Comédie de Genève.

A 54 ans, elle a tout connu Marina. Tellement tout connu qu’à trente ans déjà, elle était plus fatiguée qu'aujourd’hui. L’existence de Marina, ce sont les montagnes russes sans la barre de sécurité sur le wagonnet: enfance bourgeoise, addictions précoces, dèche, boulots de m., boulot de rêve, prison, réinsertion, alcool, sevrage… et aujourd'hui, théâtre.

La voici dans un spectacle, Marina. Il s’appelle "Si tu t’mettais un peu dans l’moule". Sur scène, on entend ses mots, mais c’est la comédienne Marion Chabloz que l’on écoute. Marion-Marina débarque avec un carton rempli de lettres, de livres et de souvenirs. Elle porte une veste à capuche beige, look passe-partout, un peu garçonne, avec un bel accent qui fleure la campagne vaudoise.

Emprunter la vie d'une autre

Le Festival Soli 2019 commence le 30 avril avec "Xing Chào!" ("bonjour!") de Trân Tran. Le Festival Soli 2019 commence le 30 avril avec "Xing Chào!" ("bonjour!") de Trân Tran. [Samuel Zeller et Olga Serjantu - facebook.com/comediedegeneve] Dans un coin, trône un piano qui révèlera son secret à la toute fin du spectacle. "Si tu t’mettais un peu dans l’moule" (tu t’ferais moins chier la vie, ajoute Marion-Marina) tient du docufiction.  Un jeu au "je" empruntant la vie d’une autre, mêlant témoignage et second degré, racontant avec humour un parcours à priori pas drôle et sachant jouer avec finesse de la maladresse. C’est le premier solo de Marion Chabloz, une jeune comédienne issue de la Manufacture, la Haute école romande des arts de la scène.

Jusqu'au 12 mai, "Si tu t’mettais un peu dans l’moule" fait partie d’une belle et généreuse proposition théâtrale de la Comédie de Genève. Un festival de soli et l'occasion de découvrir des jeunes artistes dont c’est parfois la première création sur un plateau d’importance. Le festival s’appelle "You are not alone" (ndlr: ce vain tic contemporain du titre anglophone…) et on aurait bien tort de le laisser seul dans son coin.

Outre Marion Chabloz, dix artistes proposent leurs créations. Les formes sont parfois très brèves, inventives, malicieuses, drôles ou dramatiques. A l’affiche: Rebecca Balestra, Cédric Leproust, Pamina de Coulon, Trân Tran, Tiphanie Bovay-Klameth, Eve-Marie Savelli, Latifa Djerbi, Raquel André, Coline Bardin, Nastassja Tanner, beaucoup de femmes, beaucoup d’énergie, beaucoup d’inventivité.

Thierry Sartoretti/mh

Festival "Soli - You are not alone", Comédie de Genève jusqu'au 12 mai.

Marion Chabloz, "Si tu t’mettais un peu dans l’moule", également à Yverdon, Echandole, le 16 mai.

Publié le 03 mai 2019 à 20:30