Publié

La série allemande "Kleo" fait la part belle à l'espionnage

La série "Kleo" [Netflix]
Ecrans – "Kleo" / Six heures - Neuf heures, le samedi / 5 min. / le 3 septembre 2022
Disponible sur Netflix depuis le 19 août, "Kleo" fait actuellement partie des séries les plus populaires de la plateforme. Historique, politique et cynique, la série allemande nous plonge dans l'Allemagne d'après la chute du mur de Berlin.

Produite par Zeitsprung Pictures, la nouvelle série allemande à succès raconte l'histoire de Kleo, personnage féminin qui prête son prénom au titre, métier d’espionne d’élite pour le compte de sa patrie, l’Allemagne de l’Est.

L’action commence à Berlin-Ouest en 1987. Après avoir éliminé un homme d'affaires pour le compte d'un commando secret de la Stasi, Kleo est arrêtée, dénoncée par son propre gouvernement et même trahie par son grand-père. Suite à deux années de prison, l'agente est libérée après la chute du mur de Berlin.

Kleo comprend vite qu'elle est la victime d'un complexe complot dont la clé semble contenue dans une mystérieuse valise rouge. L'ex-espionne se lance alors dans une enquête mêlée de volonté de comprendre et de vengeance qui la conduira des clubs électro improvisés d'une capitale allemande survoltée, aux fincas de Majorque et jusqu'au désert d'Atacama, au Chili. A ses trousses il y a Sven, policier ouest-allemand, qui pense tenir là l'affaire de sa vie…

>> A voir: la bande-annonce de la série "Kleo"

Une belle distribution

C'est la jeune actrice allemande Jella Haase qui prête ses traits à Kleo. Agée de moins de trente ans, sa carrière est déjà très impressionnante: cinq courts-métrages, vingt-cinq films, quatorze téléfilms, six séries, deux pièces radiophoniques et trois ans de théâtre à la Volksbühne Berlin. Sans oublier cinq prix d’interprétation entre 2011 et 2022. Physiquement, Jella Haase est une sorte d’hybride entre Elisabeth Moss et Scarlett Johansson, dont elle additionne les talents avec, en plus, un don indéniable pour la comédie.

Cela dit, la distribution de "Kleo" n’est pas en reste, à commencer par Dimitrij Schaad, qui joue le rôle de Sven, le flic, acteur allemand d’origine kazakhe dont le curriculum vitae est aussi impressionnant que celui de sa partenaire.

Plongée dans l'histoire

Et puis bien sûr, il y a l’histoire. Celle avec un grand H, qui voyait dans l’effondrement du bloc de l’Est, dont la chute du mur de Berlin a été l’événement à la fois le plus symbolique et le plus paroxystique, une vision d’espoir pour un futur plus pacifique et plus apaisé. Dans ce sens, la vision caricaturale que propose le scénario de "Kleo" des jeunes de Berlin-Ouest qui viennent s’installer à l’Est parce qu’elle devient le champ de tous les possibles, de toutes les utopies, est un véritable régal.

Il y a aussi le côté thriller de la série: comme Kleo, on veut savoir pourquoi, comment et tout ce qui s’en suit! En outre, les étapes de sa vengeance, pour laquelle elle met à profit ses talents d’espionne d’élite, sont autant de scènes d’anthologie.

Personne ne sait encore s’il y aura une deuxième saison, mais les scénaristes ont laissé ouvertes toutes les portes qu’ils pouvaient, afin que la série ne s’arrête pas là.

Chronique de Pascal Bernheim/cf

Publié