Modifié

"Nona et ses filles", série décalée sur la maternité de Valérie Donzelli

Valérie Donzelli à Cannes, 19.05.2015. [Anne-Christine Poujoulat - AFP]
L'invitée: Valérie Donzelli, "Nona et ses filles" / Vertigo / 20 min. / le 2 décembre 2021
Dans "Nona et ses filles", une militante féministe (Miou-Miou) tombe enceinte à 70 ans. Ses filles (Valérie Donzelli, Clotilde Hesme et Virginie Ledoyen) décident de s’installer chez elle. Sur Arte, la première série de Valérie Donzelli évoque la maternité et les tourments féminins de façon loufoque.

Série familiale tendre et décalée, non loin de la sitcom par son huis-clos autour d'un appartement, "Nona et ses filles" permet à la réalisatrice et actrice française Valérie Donzelli ("Notre Dame", "La Reine des pommes" ou "La guerre est déclarée") d'effectuer ses premiers pas à la télévision tout en légéreté.

A travers l'histoire improbable d'Élisabeth Perrier jouée par Miou-Miou, mère de triplées dans la quarantaine, qui tombe de nouveau enceinte à l'âge vénérable de 70 ans, Valérie Donzelli se penche avec humour sur les affres de la maternité et des tourments féminins, tout en lardant son récit d'archives et de musiques d'époque.

Ses filles, interprétées par Virginie Ledoyen, Clotilde Hesme et la cinéaste elle-même, sont respectivement femme au foyer, sexologue, étudiante et vierge par conviction. Elles décident d'emménager dans l'appartement de leur mère dans le quartier de la Goutte d'or à Paris pour la soutenir dans les derniers mois de sa grossesse tardive aussi non désirée qu'inattendue, et dont la paternité se révèle fantôme. Evidemment, rien ne va se dérouler comme prévu et des éléments surnaturels et fantastiques surgissent au coeur de situations déjà improbables, voire abracabrantes...

>> A voir, la bande-annonce de "Nona et ses filles":

"La maternité, un super-poison et un super-pouvoir"

"Ce n'était pas mon idée au départ de réaliser une série. C'est la société cinématographique Gaumont qui voulait travailler avec moi autour d'un tel projet. Je me suis finalement dit pourquoi pas, parce que j'aime bien faire des choses nouvelles. J'ai réfléchi et trouvé que la série se prêtait bien au développement de plusieurs personnages et histoires. Et cela faisait longtemps que je voulais raconter le lien entre une mère et ses filles qui reviennent vivre chez elle. Cela m'a permis de parler de la maternité à la fois comme d'un super-poison et un super-pouvoir", explique à la RTS Valérie Donzelli.

Avec un scénario loufoque qui échappe régulièrement au réel, "Nona et ses filles" s'avère une sorte de série feel-good plaisante et inventive, à défaut de convaincre pleinement tant elle multiplie les invraisemblances qui finissent par atténuer l'intérêt et la portée des thématiques abordées: liberté des femmes à disposer de leur corps, charge mentale, désir sexuel ou sororité.

Propos recueillis par Anne-Laure Gannac

Adaptation web: Olivier Horner

"Nona et ses filles" de Valérie Donzelli, à voir sur Arte, les jeudis à 20h55 jusqu'au 16 décembre 2021 et en intégralité sur arte.tv.

Publié Modifié